Club de foot Montréal

Championnat canadien : le TFC en mission

Publié | Mis à jour

Que les joueurs du CF Montréal se le tiennent pour dit, le Toronto FC n’a pas l’intention d’être une proie facile le 21 novembre prochain, lorsque les deux formations canadiennes disputeront la finale du Championnat canadien au Stade Saputo.

Pour les représentants de la Ville Reine, il s’agit d’une occasion de racheter leur saison de misère en Major League Soccer (MLS). La troupe de l’entraîneur-chef Javier Perez a complété sa saison régulière au 13e rang de l’Association de l’Est, et ce, en vertu d’un dossier de 6-10-18. 

«Il nous reste un match à disputer. Nous avons un championnat et une finale à jouer contre nos rivaux, alors nous sommes tous concentrés et prêts à travailler», a clamé Justin Morrow en conférence de presse dimanche dernier, après une défaite de 3 à 1 contre le D.C. United, dans le cadre de leur dernier match en 2021 en MLS.

L’affrontement contre le onze montréalais sera également le dernier tour de piste du vétéran de 34 ans, qui a précédemment annoncé qu’il prendrait sa retraite à la conclusion de la présente campagne.

«Il nous reste une chance d’avoir un peu de positif dans cette saison très difficile. Nous allons donc nous battre bec et ongles pour ramener un autre championnat à la maison et un dernier trophée pour moi», a dit Morrow.

Des motivations similaires 

De son côté, Perez pense que son équipe et le CF Montréal sont dans le même état d’esprit. Rappelons que le club de la Belle Province a raté l’occasion de prendre part aux éliminatoires de la MLS en baissant pavillon contre l’Orlando City SC dimanche.

«Ce soir [dimanche], ça n’a pas été facile pour nous, mais je crois que ce n’est pas facile pour Montréal non plus, a analysé l’entraîneur du TFC. Ils ont perdu 2 à 0 à la maison. C’est un coup très dur pour leur confiance d’avoir raté leur qualification pour les éliminatoires. Les deux équipes seront affamées, du moins nous le serons. Nous serons également prêts pour cette finale.»

Afin d’être prêt, Perez a décidé de garder l’entièreté de ses athlètes en ville.

«Tout le monde reste ici. Nous allons essayer de bien balancer le repos et l’entraînement, mais tout le monde restera à Toronto. Je veux qu’ils soient tous prêts pour cette finale. Nous devons nous regrouper et retrouver notre force, notre confiance et être prêt à nous battre pur ce titre.»