Crédit : AFP

Formule E

Formule E : Porsche prendra les grands moyens

Publié | Mis à jour

En Formule E depuis deux ans, Porsche est toujours en quête d’une première victoire. La marque allemande compte bien remédier à la situation en apportant quelques changements dans sa structure en vue de la prochaine saison.

S’étant engagée dans la série électrique en juillet 2017, Porsche a amorcé son parcours lors de la saison 2019-2020. Depuis ses débuts, elle a obtenu quatre podiums. Une première victoire, obtenue par Pascal Wehrlein à l’ePrix de Puebla au Mexique cette année, a été annulée en vertu d’une disqualification pour une infraction technique.

Ces performances ne sont pas à la hauteur des attentes. Nommé au mois de septembre, le nouveau directeur de Porsche Motorsport, Thomas Laudenbach, en est bien conscient, et il souhaite corriger la situation.

«Nous aurons quelques changements, a-t-il confirmé au site The Race dans une entrevue publiée mardi. Nous voulons essayer de nous concentrer davantage sur cela et nous mettons actuellement en place la structure. Ce ne sera pas totalement différent non, mais disons quelques changements mineurs. Ce ne sera pas long avant que nous annoncions ce que nous voulons faire.»

«L'objectif est de gagner des courses en Formule E et nous nous dirigeons certainement vers un championnat.»

Pas de panique

Laudenbach a également tenu à apporter certaines clarifications. Si les résultats ont été décevants, ils n’ont en aucun cas été la raison du départ récent du Français Pascal Zurlinden, ancien responsable des programmes d’usine de l’organisation.

Ainsi, la version officielle selon laquelle Zurlinden est simplement en quête d’un nouveau défi demeure à l'ordre du jour.

«Le succès n'a pas été aussi bon que nous l'espérions ou que nous le souhaitions, c'est un fait, a avoué Laudenbach. Néanmoins, cela n'a rien à voir avec le fait que Pascal Zurlinden se dirige vers un nouveau défi. Il n’y a clairement aucun lien.»

Porsche sera impliqué en Formule E au moins pour les trois prochaines saisons. Elle considère également faire le saut en Formule 1 à compter de 2026. Les rumeurs font état de liens avec Red Bull pour la motorisation et l’introduction d’une écurie sous la bannière Audi.

Les essais présaison s’amorceront le 29 novembre à Valence et la saison se mettra en branle le 28 janvier avec la première course de l’ePrix de Dariya, en Arabie saoudite. Toutes les courses seront présentées sur les ondes de la chaîne TVA Sports.