Crédit : AFP

NFL

Aaron Rodgers présente des excuses boiteuses

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière des Packers de Green Bay Aaron Rodgers est revenu sur ses déclarations quant à l’ambiguïté reliée à son statut vaccinal ayant causé des remous dans le monde de la NFL, mardi.

L’athlète de 37 ans a fourni à ses interlocuteurs une explication peu élaborée pour, en quelque sorte, s’excuser.

«J’ai émis des commentaires et les gens se sont sentis induits en erreur, a dit Rodgers, selon des mots rapportés par le réseau NBC Sports. À tous ceux qui se sont sentis ainsi à la suite de mes commentaires, je prends l’entière responsabilité de ceux-ci.»

Le vétéran avait déclaré durant l’été avoir été «immunisé» lorsqu’on lui avait demandé s’il avait reçu ses doses de vaccin contre le coronavirus. Il avait visiblement joué sur les mots, puisqu’il y a quelques jours, il a admis avoir subi des traitements homéopathiques recommandés par son médecin personnel pour augmenter ses niveaux d'anticorps et non pas d’avoir reçu un vaccin.

Le nom de Rodgers a depuis été placé sur la liste des joueurs devant se plier au protocole de la COVID-19. Il a été contraint de rater le match de dimanche dernier qui opposait les siens aux Chiefs de Kansas City.

En l’absence de leur quart partant, les Packers ont misé sur le jeune Jordan Love. La formation a essuyé un revers de 13 à 7, l’athlète de 23 ans complétant 19 de ses 34 relais pour 190 verges et une interception.