Canadiens de Montréal

Encore bien des étapes pour Carey Price

Publié | Mis à jour

Carey Price a longtemps porté l’étiquette d’un sauveur à Montréal. Il a transporté l’équipe sur ses épaules à d’innombrables reprises, comme c’était le cas à partir du cinquième match au premier tour des séries contre les Maple Leafs de Toronto.  

Mais pour sortir le Canadien de son propre bourbier, le Canadien aura besoin de beaucoup plus qu’un seul homme. Oui, Price est maintenant de retour dans l’entourage de l’équipe, mais le gardien de 34 ans reste encore assez loin d’un retour au jeu.      

« On le fera ensemble, a répliqué Dominique Ducharme quand on lui a rappelé que Price ne débarquait pas avec une baguette magique dans ses mains pour sauver la saison. Le jour où Carey reviendra au sein de la formation, il ne sera pas tout seul. On devra encore le faire ensemble. Il sera un joueur de plus. Oui, il est un joueur important pour nous. Mais on restera une équipe et on aura besoin de s’en sortir ensemble. »

« Carey a une présence rassurante, autant sur la glace qu’à l’extérieur, a renchéri le défenseur Jeff Petry. Il a un don pour calmer un peu tout le monde. J’ai remarqué ce caractère chez lui depuis mon premier jour avec le Canadien. Quand il est sur la glace, il garde toujours son calme, on dirait qu’il n’a pas besoin de faire trop d’efforts. Quand tu as un gardien comme ça derrière toi, ça envoie un message positif à toute l’équipe. »

Des chiffres qui font peur

À la veille du passage des Kings de Los Angeles et de Phillip Danault au Centre Bell, le CH ressemble à un bateau qui prend l’eau un peu partout. 

Les statistiques sont très révélatrices : 30e pour les buts marqués à 2,00, 28e pour les buts accordés à 3,46, 26e en supériorité numérique à 13,6% et 29e en infériorité numérique à 66,0%. 

Quand on consulte les chiffres de l’équipe, on comprend mieux Ducharme d’insister sur le concept du groupe avant d’identifier le numéro 31 comme un joueur qui changera le cours de la saison. 

Retour progressif

Price aura plusieurs étapes à franchir avant de revêtir son masque pour un premier match depuis le 7 juillet, date de la cinquième rencontre en finale de la Coupe Stanley contre le Lightning de Tampa Bay. 

« Il n’y a pas encore une date d’établie, a précisé Ducharme. Mais il est venu dimanche à Brossard pour rencontrer les thérapeutes de l’équipe pour sa blessure (genou). Il sera ici mardi. »

« Les thérapeutes étaient assez contents de son état de santé, par rapport à sa blessure. Mais il est encore trop tôt pour penser à une date ou à un plan précis. »

À l’écart de sa famille et de ses coéquipiers pour une période de 30 jours en ayant adhéré au programme d’aide des joueurs de la LNH et de l’Association des joueurs, Price s’est refait une santé mentale. Sur le plan hockey, il lui restera maintenant à guérir son genou et à regagner le rythme d’un match de la LNH. 

« Oui, on pourrait parler d’un retour progressif, a souligné Ducharme. C’est une bonne façon de le dire, surtout qu’il avait une blessure à guérir avant de partir. Il aura une remise en forme à respecter, comme plusieurs autres choses. On lui a déjà dit qu’on restait avec lui et qu’on voulait l’aider. On aura besoin d’avoir une discussion. Mais je ne sais pas dans quel ordre nous ferons les choses. J’aurai besoin de savoir comment il se sent et comment il va. On se parlera probablement sur une base hebdomadaire pour établir le plan. »

Aux yeux de Petry, la simple présence de Price représentera une bonne nouvelle en ce début de saison chaotique. 

« Ce sera bon de le revoir, a dit l’Américain. On a besoin de l’aider, du mieux qu’on peut. Il est un homme de peu de mots, pas simplement avec les journalistes. C’est un gars que j’aime bien. Je suis ami avec lui, j’ai appris à le connaître. On a des points en commun. C’est un gars facile à côtoyer et nos femmes sont très proches. »

« Nous avons amorcé la saison avec certains objectifs et nous ne les atteignons pas actuellement, a enchaîné Gallagher. Comme athlètes, nous n’avons pas besoin d’une motivation supplémentaire. Nous savons que Price est un immense morceau de l’équipe. Il s’agira d’un plus de le revoir, mais nous restons motivés puisque nous détestons perdre. »

POINT DE PRESSE JEFF PETRY -