Crédit : AFP

NFL

Les Titans lancent un message fort

Publié | Mis à jour

Ce n’est pas parce que Derrick Henry est sur la touche que les Titans du Tennessee ne sont plus à prendre au sérieux. Voilà le message que le club de l’entraîneur-chef Mike Vrabel a envoyé en battant les Rams de Los Angeles 28 à 16, dimanche soir, au SoFi Stadium.

Rappelons que les Titans (7-2) ont perdu les services du meilleur porteur de ballon de la NFL pour une période de six à dix semaines. Qu’à cela ne tienne la défensive s’est levée contre l’une des attaques les plus menaçantes du circuit Goodell.

En effet, l’offensive des Rams (7-2) n’a pas été en mesure de franchir la ligne des buts avant la dernière minute du quatrième quart. Le quart-arrière Matthew a par ailleurs été victime de deux interceptions.

De son côté, le pivot Ryan Tannehill a réussi une passe de touché et également inscrit un majeur avec ses jambes. Le vétéran Adrian Peterson, embauché en catastrophe pour pallier la perte de Henry, a aussi marqué un touché. L’autre réussite des vainqueurs a été l’œuvre de Kevin Byrad, qui a ramené l’un des relais de Stafford dans la zone payante.

Pour ce qui est des autres points du club californien, ils ont tous été amassés par la jambe de Matt Gay. Le botteur a notamment réussi un impressionnant placement de 54 verges.