Crédit : Photo AFP

NBA

Les Raptors incapables de maintenir la cadence

Publié | Mis à jour

Une seconde moitié de match difficile a causé la perte des Raptors de Toronto qui ont essuyé un revers de 116 à 103 face aux Nets de Brooklyn, dimanche, au Scotiabank Arena.

La formation de la Ville Reine affichait une avance de 60 à 53 après deux quarts, mais a ensuite manqué d’opportunisme en amassant seulement 17 points lors du troisième engagement, comparativement aux 35 de ses rivaux. Par la suite, les Raptors n’ont jamais été en mesure de pallier l’écart et ont dû plier l’échine.

«Nous avons vraiment connu une excellente première demie, pas vraiment une bonne deuxième», a analysé simplement l’entraîneur-chef Nick Nurse, lors de son point de presse d’après match.

La force de frappe des visiteurs s’est fait valoir lors de cette confrontation. Kevin Durant a terminé sa soirée de travail avec 31 points produits en plus d’avoir récupéré sept rebonds et réussi autant de passes décisives.

James Harden s’est lui aussi démarqué en vertu des 28 points qu’il a inscrits au tableau. 

 
C’était également la première fois que l’entraîneur-chef Steve Nash dirigeait un match dans son pays depuis qu’il est à la barre des Nets.

«Cette victoire veut dire beaucoup, a dit le Canadien. C’est un endroit spécial pour moi. Pas seulement le Canada, mais Toronto. J’ai passé tellement de temps ici. J’ai beaucoup d’amis et de souvenirs dans cette ville.»

Chez les hôtes, Fred VanVleet a été le meneur offensif. En 40 min 50 s de temps sur le terrain, il a réalisé 21 points.

Le grand retour de Siakam

Ce duel marquait le retour de Pascal Siakam dans la formation des Raptors. Le Camerounais de 27 ans disputait son premier match de la saison, lui qui se remettait d’une opération à une épaule.

En 25 minutes de jeu, il a amassé 15 points, quatre rebonds et une mention d’assistance.

«Je suis évidemment super heureux et super excité d'être de retour à Toronto, a affirmé Siakam. Cela fait si longtemps, jouer dans cet endroit, jouer avec mes coéquipiers et voir les partisans. C'était un grand moment et je voulais évidemment gagner, mais c'est ce que qui en est.»

Les Raptors, qui revendiquent maintenant une fiche de 6-5, se dirigeront à Boston pour y affronter les Celtics au TD Garden, mercredi.