Crédit : AFP

NFL

Fin de match spectaculaire au Superdome

Publié | Mis à jour

Malgré une remontée spectaculaire des Saints de La Nouvelle-Orléans, les Falcons d’Atlanta ont trouvé le moyen de l’emporter 27 à 25, dimanche après-midi, au Superdome.

Tirant de l’arrière par 18 avec un peu plus de 10 minutes à faire au quatrième quart, les favoris de la foule se sont mis en marche. Les Saints (5-3) ont inscrit 19 points pour prendre les devants 25 à 24, alors qu’il ne restait qu’une petite minute au temps réglementaire.

• À lire aussi: Pas facile pour les Packers sans Aaron Rodgers

Dans ces moments de réjouissance pour l’équipe locale, Trevor Siemian a lancé deux passes de touchés et Alvin Kamara a inscrit un majeur avec ses jambes. Rappelons qu’il s’agissait d’un premier match sans Jameis Winston chez les Saints, lui qui ne reviendra pas en 2021 en raison d’une blessure.

Pour revenir au dénouement de ce duel enlevant, Matt Ryan a trouvé Cordarrelle Patterson sur 64 verges dès son premier jeu. Cela a permis au botteur Younghoe Koo de réussir un placement de 29 verges pour la victoire.

En vertu de ce revers, les Saints ont raté l’occasion de devancer les Buccaneers de Tampa Bay au premier échelon de la section Sud de la Ligue nationale. De leur côté, les Falcons (4-4) sont au troisième rang de la même division.

Surprise à Jacksonville   

Au EverBank Field, les Jaguars de Jacksonville ont causé l’une des plus grosses surprises de la saison 2021 en défaisant les Bills de Buffalo 9 à 6.

L’unité défensive des «Jags» n’a pas seulement réussi à empêcher ses adversaires d’inscrire un touché, mais elle a également fait bien mal paraître le quart Josh Allen.

Le pivot des Bills (5-3) a lancé deux interceptions et a été victime de quatre sacs du quart. Son plus grand tortionnaire a été... Josh Allen. 

Le secondeur des Jaguars (2-6), qui a exactement le même nom que la super vedette du club de Buffalo, a réussi huit plaqués, dont un sac du quart et a aussi réalisé un larcin.

Tous les points de ce match ont été amassés par les botteurs. Matthew Wright a réussi trois de ses quatre tentatives de placement dans la victoire, tandis que Tyler Bass a été parfait sur deux essais dans la défaite.

La défensive des «Pats» se lève   

Au Bank of America Stadium, la défensive des Patriots de la Nouvelle-Angleterre a fait la vie dure aux Panthers de la Caroline et à son quart-arrière Sam Darnold et la formation de la Nouvelle-Angleterre l’a emporté 26 à 6.

Le demi de coin J.C. Jackson a été la grande vedette des «Pats» dans ce gain. L’athlète de 25 ans a réussi deux des trois interceptions des siens, dont une pour un touché.

Offensivement, les Patriots (5-4) ont inscrit deux majeurs. Le porteur de ballon Damien Harris a trouvé la zone payante dans un cinquième match de suite, tandis que Mac Jones a repéré Hunter Henry derrière la ligne des buts.

Le quart des vainqueurs a réussi 12 de ses 18 passes tentées pour 139 verges. Il a toutefois été victime d’un larcin et a vu ses rivaux récupérer un ballon qu’il a échappé.

Chez les Panthers (4-5), Darnold a connu une bien mauvaise performance. Il a complété 16 de ses 33 relais pour 172 verges. Ce duel marquait également le retour au jeu du porteur de ballon Christian McCaffrey, qui s’était blessé le 23 septembre dernier. Le joueur vedette a amassé 52 verges avec ses jambes et un autre 54 verges via les airs.

Les Cowboys humiliés   

Au AT&T Stadium, les Cowboys de Dallas ont inscrit l’ensemble de leurs points en fin de match dans une cause perdante et ils ont été vaincus 30 à 16 par les Broncos de Denver.

La formation texane a ainsi échoué dans sa tentative de vaincre ses rivaux du Colorado pour la première fois depuis le 10 septembre 1995. 

Les Broncos (5-4) sont donc sur une série de sept victoires contre les Cowboys (6-2).

La défensive des gagnants a été dominante, n’accordant que 290 verges à ses adversaires du jour, dont la majorité a été obtenue en fin de match. De l’autre côté du ballon, le quart-arrière Teddy Bridgewater a lancé une passe de touché et a également traversé la ligne des buts avec le ballon en main.

En bref   

Au MetLife Stadium, les Giants (3-6) de New York ont créé la surprise en battant les Raiders (5-3) de Las Vegas 23 à 16. Chez les vainqueurs, Xavier McKinney a inscrit un majeur de 41 verges sur une interception.

Au Hard Rock Stadium, les Dolphins (2-7) de Miami ont profité d’une bien mauvaise sortie du quart-arrière Tyrod Taylor pour vaincre les Texans (1-8) de Houston 17 à 9. Le pivot des perdants a lancé trois interceptions.

Au Paul Brown Stadium, les Browns (5-4) de Cleveland ont connu l’un de leurs meilleurs matchs de la campagne et ils se sont offert un gain de 41 à 16 sur les Bengals (5-4) de Cincinnati.

Au M&T Bank Stadium, Justin Tucker a réussi un placement de 36 verges en prolongation, ce qui a permis aux Ravens (6-2) de Baltimore de l’emporter 34 à 31 sur les Vikings (3-5) du Minnesota.