AUTO-PRIX-MEX-F1-PRACTICE

Crédit : AFP

F1

Le fond de la grille pour Lance Stroll

Publié | Mis à jour

Le Québécois Lance Stroll sera contraint d’amorcer le Grand Prix de Formule 1 du Mexique du fond de la grille de départ en raison de plusieurs changements effectués à sa monoplace.

En réalisant des modifications à sa voiture en vue du week-end, le pilote de l’écurie Aston Martin a dépassé le nombre de pièces des blocs propulseurs permis cette saison. Son bolide a nécessité un changement du moteur à combustion interne (ICE), du système de récupération de la chaleur (MGU-H), du turbo et du système de gestion électronique (CE).

Yuki Tsunoda (Alpha Tauri) amorcera aussi la course de dimanche en fin de peloton pour les mêmes raisons.

À la première séance d’essais libres de vendredi, Stroll a mis à l’épreuve son nouveau moteur Mercedes en complétant 27 tours à l’Autodromo Hermanos Rodriguez de Mexico. Son meilleur chrono enregistré fut de 1 min 20,030 s, ce qui lui a conféré le 13e rang.

«Puisque nous nous attendions à amorcer la course du fond de la grille en raison des pénalités pour changement de blocs propulseurs, nous avons mis l’accent sur les longs relais et la vitesse de course aujourd’hui [vendredi], alors c’était un programme différent qu’à l’habitude», a commenté Stroll, cité par le site web de son écurie.

Le Québécois a été 1,689 s plus lent que le meilleur pilote de la séance, Valtteri Bottas (Mercedes), qui a devancé son coéquipier Lewis Hamilton par moins d’un dixième de seconde.

Le comparse de Stroll chez Aston Martin, Sebastian Vettel, a remis le 10e temps, soit 1:19,858.

La plupart des pilotes ont été plus rapides au cours de la deuxième séance d’essais. Le pilote de 23 ans a retranché quelques dixièmes à son chrono, mais n’a pris que le 17e rang. Vettel, quant à lui, s’est installé en neuvième position.

«Le but est de s’assurer que nous sommes en bonne position pour nous battre parmi le peloton dimanche», a conclu Stroll, qui participera aux qualifications, samedi.