Canadiens de Montréal

«Ce n’est pas la faute du système»

Publié | Mis à jour

La déroute actuelle des Canadiens n’est pas causée par le système de jeu mis en place par Dominique Ducharme.

C’est ce qu’a clamé haut et fort Philippe Boucher dans sa chronique quotidienne à l’émission JiC, vendredi. À voir dans la vidéo ci-dessus.

«On n’a pas besoin de connaître le hockey pour savoir que ce n’est pas le système qui fait défaut. Ça n’a rien à voir avec le système», a affirmé l’ancien défenseur, maintenant directeur général des Voltigeurs de Drummondville. 

«Oui, le système est un peu différent et un peu compliqué. Mais mon équipe joue le même système et les gars sont capables de l’appliquer. J’imagine que les Canadiens aussi sont capables d’exécuter ce système-là», a ajouté Boucher. 

Attitude inquiétante 

Selon lui, c’est une question d’attitude qui explique l’atroce début de saison du CH, qui présente une désastreuse fiche de 3-9-0 après 12 matchs.

«Ce n’est pas à cause du système de Ducharme. C’est que les joueurs n’ont pas la tête là. Tout le monde est responsable. Il faut que tout le monde se regarde dans le miroir.

«Dans le premier match à la maison, les joueurs ont embarqué sur la glace sans aucun intérêt, sans aucune passion. Qu’est-ce qui se passe dans le vestiaire? Pourquoi ils sont démotivés en début de saison? C’est ce qui m’inquiète. 

«C’est un manque d’attention aux détails, un manque de motivation et d’efforts. On ne peut rien tirer de positif du match d’hier contre les Islanders. Les partisans n’ont pas vu un club qui progresse. C’est ce qui est malheureux.» 

Le Tricolore aura l’occasion de se reprendre samedi, alors qu’il accueillera les Golden Knights, qui jouent pour ,500 jusqu’à maintenant (5-5-0). Cet affrontement sera présenté à TVA Sports et sur TVA Sports direct à compter de 19h.