Canadiens de Montréal

Price rencontrera les thérapeutes lundi, Drouin pourrait jouer demain

Publié | Mis à jour

Dans la grisaille du ciel du Canadien, il y a une légère percée de soleil. Absent depuis qu’il s’est inscrit au programme d’aide pour les joueurs de la LNH, Carey Price rejoindra ses coéquipiers, lundi.

C’est ce qu’a confirmé Dominique Ducharme, vendredi midi, au lendemain du cinglant revers de 6 à 2 face aux Islanders de New York.

«Il va rencontrer nos thérapeutes. On verra où il en est. À partir de là, on établira un plan», a mentionné l’entraîneur-chef du Canadien.

Voyez le point de presse de Dominique Ducharme en vidéo principale.

• À lire aussi: Laine ratera de quatre à six semaines

• À lire aussi: Brady Tkachuk nommé capitaine des Sénateurs

Puisqu’il n’a pas pris part au camp d’entraînement, il faudra prévoir une période de remise en forme d’au moins deux semaines. Et ça, c’est dans la version la plus optimiste de sa réadaptation.

Car, il ne faut pas oublier qu’avant de retourner à Kelowna, au début du mois d’octobre, Price tentait de se remettre d’une opération à un genou subie à la fin du mois de juillet. Une tentative aux résultats mitigés considérant que chacune de ses présences sur la glace, en solitaire, était suivie de l’apparition d’une enflure à son genou opéré.

«C’est difficile d’établir un échéancier. Il y aura plusieurs étapes, a souligné Ducharme. D’abord, ce sera le gymnase, puis les entraînements sur glace en solitaire et ceux avec la présence de l’entraîneur des gardiens. Ensuite, il recevra des tirs, puis prendra part à des entraînements avec l’équipe.»

Tel qu’on le proposait dans l’édition de mercredi, Ducharme ne ferme pas la porte à ce que Price garde le filet du Rocket de Laval pour un ou deux matchs avant de reprendre son poste devant le filet du Canadien.

«Ça pourrait être une option», a convenu Ducharme.

Rappelons que Price n’a pas vu d’action depuis le 7 juillet, date du dernier match de la finale de la Coupe Stanley.

Ça regarde mal pour Edmundson

Par ailleurs, la situation ne semble pas s’améliorer dans le cas de Joel Edmundson.

Arrivé au camp d’entraînement blessé (on ignore toujours le type de blessure), il devait, au départ, ne rater que quelques jours d’entraînement. C’était il y a pratiquement deux mois.

«Il sautera sur la glace demain [samedi]. Si ça ne va pas mieux, on étudiera possiblement une nouvelle avenue pour que sa situation s’améliore», a laissé tomber Ducharme.

Ce n’est donc pas demain la veille que le Canadien obtiendra du renfort à la ligne bleue.

Gallagher et Suzuki brillent par leur absence  

(Agence QMI)

Le CH a tenu son entraînement du jour sans les attaquants Brendan Gallagher et Nick Suzuki, qui ont eu droit à des traitements.

Au lendemain d’une cuisante défaite de 6 à 2 aux mains des Islanders de New York, les joueurs de l’instructeur-chef Dominique Ducharme se sont retrouvés sur la patinoire du complexe sportif de Brossard en prévision de leur affrontement de samedi contre les Golden Knights de Vegas. Concernant Gallagher et Suzuki, le pilote croit qu’ils seront à leur poste en fin de semaine. Leur présence demeure à confirmer, cependant.

La formation montréalaise a par ailleurs dû se passer de Jonathan Drouin, jeudi. Celui-ci avait quitté la rencontre précédente après avoir été atteint au visage par une rondelle. En point de presse après la séance de vendredi, Ducharme a précisé avoir confiance de revoir le Québécois en action, samedi.

Point de presse de Ben Chiarot -

Suivre le plan de match et respecter la structure  

Le Canadien compte seulement trois gains en 12 parties cette saison et encore une fois, jeudi, il a encaissé une dégelée. Aux yeux de Ducharme, il faut garder la tête froide et éviter de sombrer dans le désespoir. Il importe d’abord de limiter les erreurs, ce qui n’a pas été fait contre les Islanders.

«On se concentre sur des choses qu’on peut contrôler. [...] On a été meilleur dans les derniers matchs. Hier, il y a eu des erreurs individuelles, mais on doit être plus conscient de certains aspects de notre structure de jeu», a-t-il dit.

Le défenseur Ben Chiarot a en quelque sorte corroboré les dires de l’instructeur-chef, estimant qu’en dépit du pointage très largement défavorable aux siens, ceux-ci n’avaient pas été si mauvais que d’autres ne le croient, jeudi.

«Si nous jouons ainsi la plupart du temps et qu’on travaille de cette manière, nous obtiendrons de meilleurs résultats», a-t-il considéré.

«Les petites erreurs que nous avons commises n’avaient rien de spéciales, mais on dirait que chaque fois que nous en avons faites, ils nous l’ont fait payer en marquant, a corroboré Mike Hoffman. Je ne crois pas que la feuille de pointage reflète bien l’allure du jeu, c’était plus serré que ça.»

Point de presse de Mike Hoffman -

Romanov inébranlable 

Alexander Romanov a effectué un retour dans la formation après avoir été laissé de côté lors du match face aux Red Wings de Detroit. Il assure que sa confiance n’a pas été ébranlée malgré cette petite pause.

Étant un jeune joueur, il travaille beaucoup avec les entraîneurs en regardant des vidéos des matchs pour apprendre de ses bons et de ses moins bons coups. Le Russe n’était pas satisfait de son dernier match face aux Ducks et il sait quoi améliorer.

«Après Anaheim, c’était l’espace [en couverture]. J’ai perdu mon joueur vers la fin du match... Les sorties de zone, l’échec avant, tout ça c’est important.»

Avec 15 min 38 s passées sur la glace contre les «Isles», Romanov a été le défenseur le moins utilisé par Ducharme. Évoluant en désavantage numérique, il a toutefois été le seul arrière à avoir un différentiel positif.

Point de presse d'Alexander Romanov -