Crédit : AFP

MLB

Atlanta célèbre ses champions

Publié | Mis à jour

La traditionnelle parade des champions de la Série mondiale a donné droit à de touchants moments, vendredi, dans les rues de la région d’Atlanta et au domicile des Braves, le Truist Park.

Si les joueurs et autres membres de l’équipe ont été applaudis tout au long du défilé, où les chants du "tomahawk chop" étaient par ailleurs nombreux, le clou du spectacle a eu lieu au stade. Après l’accueil des athlètes sur tapis rouge, devant plus de 40 000 partisans, une ovation debout a été accordée à la veuve du légendaire Hank Aaron, Billye, présente pour l’occasion.

• À lire aussi: Une conquête célébrée en famille pour Alex Anthopoulos

• À lire aussi: Les Astros pensent déjà au futur

«L’esprit de Hank Aaron se retrouve dans cet espace, il est ici avec nous, a témoigné la dame, à propos du plus célèbre joueur de l’histoire de l’équipe. Il aimait les Braves d’Atlanta et je suis très, très heureuse de pouvoir voir ces jeunes hommes qui ont pris le relais.»

Freddie Freeman, la main sur le cœur, a aussi embrassé l’amour des partisans. Durant le défilé, Jorge Soler, élu joueur par excellence de la Série mondiale, a quant à lui rendu hommage à ses racines en portant bien haut le drapeau cubain. Le Québécois Alex Anthopoulos, touché par la COVID-19, a participé aux festivités, mais de façon isolée.

La parade dans les rues avait été planifiée en deux phases, en raison de la distance séparant le Truist Park et le centre-ville d’Atlanta.

«C'est absolument incroyable: il y a tellement de gens qui nous appuient», a commenté Freeman, avec son fils Charlie sur ses épaules, dans un entretien avec MLB.com.

Une malédiction aux oubliettes

Rappelons que les Braves ont remporté la Série mondiale, mardi dernier, contre les Astros de Houston. Atlanta célèbre ainsi une première conquête dans le baseball professionnel depuis 1995, soit il y a 26 ans.

Une autre parade sportive avait eu lieu dans cette ville de la Géorgie, il n’y a pas si longtemps, soit en décembre 2018 quand l’Atlanta United FC avait été couronné dans la Major League Soccer. Le propriétaire de cette équipe, Arthur Blank, parlait alors de la «fin de la malédiction» pour Atlanta.

Il faut préciser qu’en février 2017, dans la NFL, les Falcons étaient venus tout près de remporter le Super Bowl, mais Tom Brady et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre avaient effectué une spectaculaire remontée en fin de match pour gagner en prolongation. Dans la NBA, les Hawks sont passés à deux matchs d’atteindre la finale, plus tôt cette année, mais ils se sont inclinés en six parties contre les Bucks de Milwaukee, éventuels champions.

Ayant le cœur à la fête ces jours-ci, certains joueurs des Braves ont justement assisté, jeudi soir, à un match de la NBA à Atlanta, entre les Hawks et le Jazz de l’Utah. Freeman y était notamment, en compagnie de Joc Pederson et d’A.J. Minter.

Crédit photo : AFP