Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

Zachary Bolduc a maintenant la tête tranquille

Publié | Mis à jour

La COVID-19, l’année de son repêchage, de nombreuses rumeurs de transaction à son sujet et, en prime, plusieurs blessures dont la dernière qui l’a forcé à rater la fin de la saison et les séries, la saison 2019-2020 de Zachary Bolduc n’a pas été de tout repos. 

La majorité des distractions étant derrière lui, l’attaquant des Remparts assure jouer la tête tranquille cette année.

Bolduc a finalement été repêché au premier tour par les Blues de St. Louis, il est rétabli de sa blessure et les rumeurs de transaction ont arrêté puisqu’elles n’en étaient finalement pas! Il a été cédé cet été aux Remparts en retour notamment de trois choix de première ronde.

«Assurément, a-t-il répondu quand on lui a demandé s’il avait la tête plus tranquille cette année. Il y a eu beaucoup d’action l’an dernier et même au courant de l’été, ça ne s’est pas vraiment calmé. Là je suis content, je peux mettre 100% de mon attention au hockey et avoir du plaisir avec mes coéquipiers.»

Au sein de l’un des trios les plus dynamiques offensivement dans la LHJMQ, complété par Théo Rochette et Christophe Farmer, Bolduc a jusqu’ici récolté 13 points en 11 matchs cette saison. Une production honnête pour celui qui reconnaît avoir eu besoin d’une période d’adaptation à son retour du camp des Blues de St. Louis.

«J’ai eu un peu de misère en revenant de St-Louis. C’était un gros changement et j’ai dû me réadapter et me fixer des objectifs. Maintenant, je me sens bien. Ç’a été difficile pour tout le monde à Sherbrooke [samedi dernier], mais les quatre ou cinq matchs d’avant, je pense que j’avais bien joué. Je veux continuer de me pousser afin d’être encore meilleur.»

Suivi de près

Maintenant qu’il est la propriété des Blues, Bolduc a aussi l’occasion de s’entretenir régulièrement avec sa nouvelle organisation. La semaine dernière, le directeur du développement des joueurs, Tim Taylor, a passé quelques jours à Québec, assistant entre autres aux matchs de mercredi et jeudi dernier.

«C’est le fun d’être encadré par des pros et des gens qui peuvent me conseiller. Ces gens gravitent autour de moi, mais c’est important de me concentrer sur l’objectif, de rester là pour les gars et de continuer à m’améliorer.»

«La plus grande chose que je veux améliorer, c’est ma constance. C’est la chose la plus difficile en tant que joueur. J’essaie de me trouver des trucs, et le fait d’être allé à St. Louis m’aide. [...] C’est incroyable comment ils sont sur la coche avant, pendant et après les matchs. Tout est fait en fonction du hockey pour que la performance soit bonne.»

Contrat pour Crevier

Par ailleurs, Bolduc n’est plus le seul joueur des Remparts à avoir signé un contrat professionnel. Le défenseur Louis Crevier a signé un premier contrat professionnel avec les Blackhawks de Chicago, mardi.

Le contrat d’entrée de trois saisons prévoit un salaire de 850 833 $ dans la LNH.