Crédit : AFP

NFL

Les Chiefs s’en sortent contre les Giants

Publié | Mis à jour

Les Chiefs se sont payé une petite frayeur, mais ils ont finalement résisté aux Giants de New York, lundi à Kansas City, pour l’emporter 20 à 17.

L’équipe locale a d’abord réussi un placement pour créer l’égalité au début du quatrième quart, avant d’en réussir un second alors qu’il restait un peu plus d’une minute au match, pour signer la victoire, la dernière tentative offensive des Giants étant infructueuse.

Le duel de Patrick Mahomes a aussi bien mal commencé, lui qui a été intercepté dans la zone des buts adverses sur la première séquence offensive des siens. Sa défensive lui a toutefois redonné le ballon avec un bon positionnement sur le terrain, après avoir réussi une interception aux dépens de Daniel Jones. Mahomes a remercié ses coéquipiers en trouvant Tyreek Hill pour un majeur, quelques jeux plus tard.

Le pivot des Chiefs a finalement complété 29 de ses 48 tentatives de passes, pour 275 verges, en plus de sa remise pour un majeur et son larcin. Hill a sans contredit été sa cible favorite, lui qui a capté 12 ballons pour 94 verges.

Pour sa part, le quart-arrière des Giants a réussi 22 de ses 32 relais pour 222 verges et deux majeurs, en plus de son interception.

Duvernay-Tardif en uniforme

Par ailleurs, le joueur de ligne offensive québécois des Chiefs, Laurent Duvernay-Tardif, était en uniforme pour la première fois depuis le Super Bowl LIV, quand les siens avaient battu les 49ers de San Francisco par la marque de 31 à 20, le 2 février 2020.

Duvernay-Tardif avait fait une croix sur la campagne 2020 pour donner un coup de main comme préposé aux bénéficiaires dans un CHSLD de la grande région de Montréal.

Cette saison, il a dû s’absenter pour les sept premiers matchs des siens en raison d’une fracture à la main droite, subie durant le camp d’entraînement.

Même s’il était présent, le Québécois n’a pas pu sauter sur le terrain, puisque l’entraîneur-chef a préféré utiliser d’autres joueurs pour protéger Mahomes.