Crédit : AFP

NFL

Cette fois, Tom Brady échoue

Publié | Mis à jour

Se retrouvant avec le ballon et tirant de l’arrière par deux points, Tom Brady n’a pas été en mesure de faire ce qu’il a fait une multitude de fois dans sa brillante carrière et de mener les siens à la victoire, dimanche soir, au Caesars Superdome.

Le quart-arrière des Buccaneers de Tampa Bay a lancé une interception retournée pour un touché et les Saints de La Nouvelle-Orléans l’ont emporté 36 à 27. 

C’est P.J. Williams qui a joué les héros en subtilisant la passe du détenteur de sept bagues du Super Bowl. Avant de connaître ce dénouement, Brady avait trouvé quatre de ses receveurs de passes pour des majeurs. C’était la 38e fois que le pivot des Buccaneers (6-2) amassait autant de touchés dans un même match, ce qui lui a permis de battre le record de Drew Brees.

Chez les Saints (5-2), le quart Jameis Winston est tombé au combat en première demie. Avant de quitter le terrain, il a eu le temps de lancer une passe de touché.

Trevor Siemian est venu en relève, amassant 159 verges et un touché dans la victoire. C’était la première fois que l’athlète de 29 ans disputait un match depuis le 16 septembre 2019.

Les «Pats» sont toujours parfaits à l’étranger 

Au SoFi Stadium, les trois unités des Patriots ont été en mesure d’inscrire des points et la formation de la Nouvelle-Angleterre a vaincu les Chargers de Los Angeles 27 à 24.

La troupe de l’entraîneur-chef Bill Belichick a ainsi signé un troisième gain en autant de matchs sur les terrains de leurs rivaux.

Le maraudeur Adrian Phillips a inscrit le touché de la victoire au quatrième quart. Le vétéran de 29 ans a intercepté une passe de Justin Herbert et a ramené le ballon sur 26 verges pour le majeur.

Le porteur de ballon Damien Harris a quant à lui réussi l’unique touché offensif des Patriots (4-4), tandis que le botteur Nick Foles a été parfait en quatre tentatives de placement.

Dans la défaite, le quart des Chargers (4-3) Justin Herbert a connu son pire match en 2021. Il n’a complété que 18 de ses 35 tentatives de passes pour 223 verges et deux touchés. Il a également été victime de deux larcins.

Les Seahawks sortent de leur torpeur 

Au Lumen Field, les Seahawks de Seattle ont mis fin à une série de trois défaites en battant les Jaguars de Jacksonville 31 à 7.

C’était également une première victoire avec Gino Smith comme quart-arrière, lui qui est appelé à remplacer Russell Wilson depuis trois semaines. Le substitut a réussi 20 de ses 24 passes pour 185 verges et deux majeurs.

DK Metcalf a attrapé ses deux relais dans la zone payante, alors que Tyler Lockett a mis ses mains sur le ballon 12 fois pour 142 verges.

La défensive des Seahawks (3-5) a malmené les Jaguars (1-6), qui ont dû attendre jusqu’au quatrième quart pour engranger des points.

Melvin Gordon III fait gagner les Broncos 

Au Empower Field at Mile High, le porteur de ballon des Broncos de Denver Melvin Gordon III a inscrit deux touchés, dont un au dernier quart, ce qui a permis aux siens de l’emporter 17 à 10 sur l’équipe de football de Washington.

C’était la première fois en 2021 que l’ancien choix de premier tour (15e au total) du repêchage de 2015 trouvait deux fois la zone des buts dans un même match. Le représentant des Broncos (4-4) a attrapé une passe de Teddy Bridgewater pour sa première réussite, tandis qu’il a parcouru sept verges avec le ballon en main pour son deuxième.

Du côté de Washington (2-6), Taylor Heinicke a lancé une interception dans la dernière minute de jeu, lorsque son club était en retard par une possession. Bénéficiant d’une autre opportunité avec après un ballon échappé, l’attaque du club de la capitale américaine a connu un nouvel échec.