Crédit : AFP

NBA

Raptors : Barnes était la bonne décision

Publié | Mis à jour

Les Raptors de Toronto ont semé la confusion au plus récent repêchage de la NBA, en juillet, quand ils ont préféré Scottie Barnes à Jalen Suggs avec le quatrième tour de parole. Même si la carrière de chacun des jeunes hommes ne fait que prendre son envol, force est de constater que la seule formation canadienne du circuit Silver a fait le bon choix.

Les deux recrues ont été opposées l’une à l’autre pour la première fois sur un parquet de la NBA, vendredi au Scotiabank Arena, et le membre des Raptors a prouvé qu’il méritait d’être sélectionné tout juste avant que le Magic d’Orlando ne jette son dévolu sur Suggs, au cinquième rang du repêchage.

Barnes a converti neuf de ses 14 lancers et l’ensemble de ses deux lancers francs, pour 21 points, en plus d’ajouter neuf rebonds et une passe décisive. Il a aussi démontré tout son flair défensif, avec deux vols de ballon et un tir bloqué.

Même si Suggs a connu son meilleur match depuis le début de la saison, avec 21 points, les partisans torontois ont semblé nullement impressionné. Plusieurs chants ont retenti dans l’amphithéâtre torontois où l’on pouvait entendre : «Scottie est meilleur».

«Ils vont faire ce qu’ils veulent bien faire, a expliqué Barnes au terme du match, au sujet des cris des amateurs. Ils m’aiment [à Toronto] et ils me le démontrent.»

Les comparaisons entre les deux hommes ne sont pas près de s’estomper étant donné le débat qui a entouré leur sélection au repêchage, mais l’avantage appartient à Barnes après six matchs.

Le joueur des Raptors a préservé une moyenne de 17,7 points par match, la deuxième meilleure parmi les recrues de la NBA. Il mène aussi les recrues au niveau des rebonds par match, avec 8,3. Il a aussi distribué 2,2 passes décisives par match (6e).

Pour sa part, Suggs affiche des moyennes de 13,2 points (5e), 3,3 rebonds (9e) et 3,7 passes décisives (2e). Malgré toutes les comparaisons, le joueur du Magic n’éprouve que du respect pour son adversaire.

«Scottie est vraiment excellent. Il est comme un frère pour moi, avait révélé Suggs aux médias avant le duel. De le voir connaître du succès au plus haut niveau ne me fait qu’éprouver que de la fierté à son endroit.»

«Évidemment, ce sera une compétition chaque fois que nous nous affronterons, avait ajouté Barnes. C’était bien plaisant.»

Le deuxième affrontement entre les deux hommes aura encore lieu au Scotiabank Arena, le 20 décembre.