Crédit : NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Course Automobile

Première victoire de Jacques Villeneuve en NASCAR

Publié | Mis à jour

«Finalement c’est arrivé. Ça faisait tellement longtemps que je l’attendais». Tels ont été les premiers mots de Jacques Villeneuve à l’issue de sa première victoire dans la série européenne de NASCAR disputée samedi au circuit routier de Vallelunga, en Italie.

Le champion du monde de Formule 1 en 1997, engagé dans la série Wheelen Euro NASCAR depuis trois ans, n’avait pas accédé à la première marche du podium en course automobile depuis qu’il s’était imposé en 2012 au Trophée Andros, un championnat de courses sur glace présenté en France et dans la Principauté d’Andorre.

Il s’agit aussi de sa première victoire d’importance depuis son succès (avec ses coéquipiers Nicolas Minassian et Marc Gené) à l’épreuve d’endurance des 24 Heures de Spa-Francorchamps en mai 2008 à bord d’une Peugeot.

«C’est un grand soulagement, s’est exprimé le pilote de 50 ans en entrevue au "Journal de Montréal". Malgré une voiture capricieuse aux essais libres, mon équipe [Academy Motorsport/ Alex Caffi Motorsport] a procédé aux bons réglages pour la séance de qualifications et la course.»

Pénalité de cinq secondes

Après s’être élancé de la deuxième place quand le drapeau vert a été agité, Villeneuve a pu surprendre Alon Day (détenteur de la position de tête) dès le premier virage et prendre les commandes de l’épreuve de 18 tours pour ne plus jamais la quitter.

Pourtant, le vainqueur avait mal entrepris son parcours quand les commissaires l’ont pénalisé de cinq secondes pour avoir anticipé le départ.

«Tout s’est passé tellement vite, a-t-il raconté. Day a levé le pied à ma grande surprise et je me suis retrouvé devant lui quand le départ a été donné. Mais je me suis racheté par la suite. Quand on m’a avisé que j’étais pénalisé, j’ai tout donné pour creuser l’écart.»

C’est avec 6,3 secondes d’avance qu’il a devancé l’Italien Vittorio Ghirelli. Un écart qui a été suffisant pour signer cette victoire tant souhaitée.

Impliqué dans un accrochage, Day a été contraint à l’abandon au septième tour alors qu’il occupait la troisième place.

Pour la première fois en NASCAR

Villeneuve, limité à des participations sporadiques en raison de son rôle d’analyste des Grands Prix de Formule 1 à la télévision française, avait accédé à la troisième marche du podium en Croatie le mois dernier en série Wheelen Euro.

Jamais il n’avait remporté une course NASCAR depuis le début de sa carrière, peu importe la division. En série Xfinity, il s’est classé troisième à trois reprises (dont deux fois à Montréal en 2010 et 2012). En 2013, il était monté sur la dernière marche du podium en série Pinty’s au Grand Prix de Trois-Rivières.

En position de tête: Villeneuve aura l’occasion de réaliser le doublé à Vallelunga puisqu’il occupera la première place sur la grille de départ de la deuxième épreuve de la fin de semaine dimanche. «Si ma voiture se comporte de la même façon que samedi, je pense que j’ai de très bonnes chances de gagner à nouveau», a conclu Villeneuve.