MLS

Le NYCFC gâche les célébrations à Miami

Publié | Mis à jour

L’Inter Miami CF n’est plus dans le portrait des éliminatoires dans la Major League Soccer (MLS), mais le match de samedi face au New York City FC était spécial puisqu’il s’agissait du dernier duel à domicile disputé par le grand milieu de terrain Federico Higuain. Au Drive Pink Stadium, les visiteurs l’ont toutefois emporté 3 à 1.

L’Argentin de 37 ans a annoncé vendredi qu’il prendrait sa retraite au terme de la saison. Une cérémonie a ainsi été tenue en l’honneur d’Higuain, qui a pu partager ce moment d’émotion avec sa famille.   

Les célébrations ont toutefois été de courte durée, puisque Miami a perdu les services du gardien Nick Marsman dès la 30e minute de jeu en raison d’une blessure. Son remplaçant, John McCarthy, a cédé devant Valentin Castellanos à peine trois minutes plus tard.

L’attaquant du NYCFC en a ajouté à la 60e minute, puis Talles Magno a inscrit le but d’assurance avant la fin du temps régulier.

Higuain, qui agissait à titre de capitaine pour l’occasion, a finalement laissé sa place à Rodolfo Pizarro à la 55e minute. Visiblement inspiré, son coéquipier Jorge Figal avait créé l’égalité quelques secondes plus tard en marquant sur un coup de pied de coin.

New York a grimpé provisoirement au troisième rang de l’Association de l’Est avec 50 points en 33 matchs.

Toronto joue encore les trouble-fêtes   

Au Mercedes-Benz Stadium, le Toronto FC a marqué tardivement pour arracher un match nul de 1 à 1 à l’Atlanta United FC.

L’équipe géorgienne se dirigeait vers une récolte de trois importants points grâce au but dès la 15e minute de Luiz Araujo. Or, le jeune attaquant Jordan Perruzza avait d’autres plans, lui qui a inscrit le premier but de sa carrière en MLS à la 88e minute.

Toronto, depuis longtemps éliminé du portrait éliminatoire, a désormais soutiré des verdicts nuls lors de ses trois derniers matchs. En plus d’Atlanta, le CF Montréal et l’Union de Philadelphie ont subi la médecine du club ontarien.

Atlanta occupe le sixième et avant-dernier rang donnant accès au calendrier éliminatoire dans l’Est avec 47 points.

Toronto joue encore les trouble-fêtes -

À Washington, le Crew de Columbus a battu le D.C. United 3 à 1, mais devra tout de même espérer un miracle pour espérer participer aux éliminatoires.

Les deux équipes comptent désormais 44 points, mais avec un seul match à jouer, elles devront miser sur des défaites consécutives de plusieurs équipes, dont le CF Montréal.

Lucas Zelarayan a inscrit un doublé en marquant notamment sur un tir de pénalité tout juste avant la mi-temps. Pedro Santos a été l’autre buteur de Columbus, tandis que Paul Arriola a secoué les cordages du côté de l’équipe locale.