Crédit : AFP

MLB

Albert Pujols n’est pas prêt à accrocher ses crampons

Publié | Mis à jour

Albert Pujols a fait parler de lui quand il a été échangé pour une deuxième fois cette saison, vendredi. Seulement, ce n’est pas dans le baseball majeur que la transaction a eu lieu, mais dans une ligue hivernale en République dominicaine.

C’est ainsi en tant que membre des Leones del Escogido qu’il a indiqué aux médias, en espagnol, qu’il avait encore le feu sacré pour disputer une 22e saison dans le circuit Manfred en 2022.

«J’ai toujours dit que je prendrais ma retraite quand j’allais sentir que c’est le bon moment, a mentionné Pujols, dont les propos ont été repris par le site du baseball majeur, vendredi. Je ne crois pas que le moment est venu pour moi de prendre ma retraite. Je ne veux pas être assis chez moi l’année prochaine, sachant très bien que je peux encore jouer.»

La saison dernière, Pujols a joué 24 matchs avec les Angels de Los Angeles, avant d’être libéré, pour ensuite se joindre aux voisins californiens, les Dodgers. En 109 matchs au total en 2021, il a maintenu une moyenne au bâton de ,236, frappé 17 circuits et produit 50 points.

«Depuis le jour 1, il a eu un gros impact sur tous les gars de l’équipe, a mentionné le joueur des Dodgers Justin Turner. Avec son leadership, son expérience et son éthique de travail, de la façon dont il gère ses affaires, il est un exemple pour tout le monde.»

Le Dominicain aura maintenant la chance de choisir sa prochaine destination pour la première fois depuis 2011, si plus d’une équipe est intéressée, puisqu’il est sans contrat. Si l’une des formations du baseball majeur lui fait confiance, il aura la chance de franchir des objectifs prestigieux atteints par très peu de joueurs dans l’histoire du sport.

Pujols n’est qu’à 21 longues balles d’atteindre les 700 circuits en carrière, un plateau franchi par seulement trois joueurs dans l’histoire du baseball majeur, soit Barry Bonds, Hank Aaron et Babe Ruth. Il est aussi à 64 points produits du deuxième rang de tous les temps, détenu par Ruth.