Crédit : AFP

MLB

Deux partants recrues en Série mondiale

Publié | Mis à jour

Pour la première fois depuis 2006, les deux équipes en Série mondiale enverront au monticule des recrues pour amorcer le match numéro 3. Ian Anderson du côté des Braves d’Atlanta et Luis Garcia pour les Astros de Houston auront la lourde tâche de donner l’ascendant à leur formation, vendredi soir.

Un jeune Justin Verlander, alors avec les Tigers de Detroit, avait affronté Anthony Reyes, des Cardinals de St. Louis, pendant le premier match de la Série mondiale de 2006. Reyes avait eu le meilleur, tout comme les «Cards», mais Verlander a connu une carrière beaucoup plus excitante que son homologue par la suite.

Garcia (1-1) amorcera un quatrième duel en séries éliminatoires cette saison, tandis qu’il s’agira du troisième d’Anderson (1-0). Le second a été le plus convaincant à date, n’ayant accordé que trois points en 12 manches de travail.

On s’entend toutefois pour dire que la bataille se déroulera aussi dans l’enclos des releveurs, surtout du côté des Braves, qui ont perdu les services de Charlie Morton dès le premier duel.

«L’enclos devra jouer un grand rôle, évidemment, puisque nous avons perdu un super partant, a indiqué le gérant Brian Snitker en conférence de presse, jeudi. On aura sûrement deux matchs [les duels 4 et 5] où les releveurs lanceront 18 manches.»

Un rendement satisfaisant

Les Braves ont atteint la Série mondiale pour les dernières fois en 1996, puis en 1999, et n’ont pas été en mesure de remporter leurs cinq derniers matchs à domicile lors de la ronde ultime. Les Astros ont mis fin à une séquence identique mercredi soir.

Ça pourrait bien changer, puisque les Braves ont remporté leurs sept matchs au Truist Park dans ce calendrier éliminatoire. Snitker est surtout heureux de revenir à la maison avec une victoire acquise sur le terrain ennemi.

«Quand nous sommes arrivés, nous voulions partager les victoires. Évidemment, vous voulez gagner les deux matchs, mais en partageant, vous êtes tout de même satisfait de retourner à la maison», a expliqué le gérant.

«On aura trois matchs à domicile. Tout notre alignement devra être mis à contribution à cause de notre situation. Ça arrive. Il faudra assembler le casse-tête du mieux qu’on le peut», a-t-il poursuivi.

Le match numéro 3 sera d’une importance capitale, puisqu’avec une égalité de 1 à 1, l’équipe qui a remporté ce duel est repartie avec les honneurs de la Série mondiale 39 fois en 60 occasions (65 %). C’est aussi 13 fois pour les 17 derniers essais, selon le site du baseball majeur.