Crédit : Photo courtoisie, Paul Mawdsley/Calgary Sports

Alouettes de Montréal

William Stanback vise le plateau des 2000 verges au sol

Mathieu Boulay

Publié | Mis à jour

William Stanback connaît une saison exceptionnelle. Il est au premier rang de la Ligue canadienne de football (LCF) avec 880 verges amassées au sol en seulement huit rencontres.

Avec ce rythme de croisière sur une saison de 18 matchs, le porteur de ballon des Alouettes de Montréal pourrait atteindre le plateau mythique des 2000 verges. Qui est le seul joueur de l’histoire de la LCF à l’avoir fait? Mike Pringle.

Lors de la saison 1998, l’ancien numéro 27 des Alouettes avait parcouru 2065 verges. Il avait battu son propre record établi en 1994 qui avait été de 1972.

Est-ce que Stanback pourrait menacer ce record du circuit qui est réputé pour son attaque aérienne? Le principal intéressé croit que c’est possible.

«Je pense que je serais capable de courir pour 2000 verges surtout avec les coéquipiers que j’ai devant moi, a souligné Stanback. Ils travaillent fort tous les jours pour me créer des brèches. J’aimerais pouvoir courir pour 400 verges dans un match ou 2000 dans une saison. Je remercie mes coéquipiers sur une base régulière parce que c’est grâce à eux que j’ai autant de succès.»

Normand l’animal

Stanback a rendu hommage à l’un de ses coéquipiers qui travaillent dans l’ombre: le centre arrière québécois Christophe Normand.

«C’est un animal, a mentionné Stanback sans détour. Chaque matin que j’arrive au Stade olympique, il est déjà dans la salle de musculation. S’il n’est pas là, il a le nez dans notre livre de jeux. Il connaît autant notre attaque qu’un quart-arrière. Il communique beaucoup avec moi sur le terrain et il m’aide à m’améliorer dans les situations de protection. Nous sommes vraiment complémentaires et c’est pour cette raison que nous avons autant de succès depuis le début de la saison.»