Crédit : Photo Pierre-Paul Poulin

Basketball

Basketball: l'Alliance de Montréal est née

Publié | Mis à jour

Longue vie à l’Alliance! Le commissaire Mike Morreale s’est montré excité et rempli d’espoir, mercredi, au moment de dévoiler le nom, les couleurs et le logo du nouveau club professionnel de basketball qui s’installera à Montréal, plus précisément à l’Auditorium de Verdun, à compter de la saison 2022.

«Ça devient notre plus gros marché au niveau de la population et, évidemment, notre plus gros marché francophone», a noté Morreale, qui est à la tête de la Ligue élite canadienne de basketball (LECB), circuit qui compte désormais neuf équipes.   

Déjà, mercredi après-midi, le site web de la ligue était à jour, avec une version en français, tout comme celui de la nouvelle équipe au «alliancemontreal.ca» . Le logo de l’Alliance, un loup arborant une fleur de lys en haut du museau, met en vedette deux tons de bleu, de même que le blanc et le rouge.

Crédit photo : PHOTO COURTOISIE

«Nous souhaitons devenir de plus en plus gros et nous voulions venir à Montréal, mais on voulait prendre le temps de faire les choses correctement», a ajouté Morreale, lors d’une conférence de presse tenue dans un auditorium récemment rénovée, dans l’arrondissement de Verdun.

Si la mairesse Valérie Plante était présente pour applaudir la venue de cette nouvelle équipe, de nombreux journalistes se demandaient ce qu’on ferait de différent, cette fois, pour assurer le succès d’un club de basketball d’une ligue de second ordre dans la région de Montréal. Les expériences du passé, que ce soit avec les Dragons, le Matrix, le Royal ou le Jazz, n’ont pas connu beaucoup de succès dans une ville où le Canadien de Montréal, gagne ou perd, prend toujours énormément de place.

«D’abord, nous ne jouons pas en même temps que le hockey, ce qui est une bonne chose», a convenu le commissaire Mike Morreale, sourire en coin, précisant que les activités de la LECB se tiennent entre le mois de mai et le mois d’août.

Il est vrai que la présente saison du CH, qui ne va pas très bien, pourrait se terminer dès le 29 avril 2022, advenant une exclusion des séries.

«Pour moi, ce n’est pas une ligue mineure», a pour sa part tranché Annie Larouche, vice-présidente et directrice des opérations de l’Alliance.

Les succès des Raptors de Toronto, qui ont remporté le championnat de la NBA en 2019, lui laissent plutôt croire que le basketball ne cesse de gagner en popularité et que l’avenir du nouveau club montréalais pourrait être radieux.

«C’est toujours un défi d’être comparé avec le plus haut calibre, dans ce cas-ci: la NBA, a précisé Morrale. Dans notre cas, en jouant l’été, une comparaison avec la G-League serait plus juste.» 

Crédit photo : Pierre-Paul Poulin / Le Journal de Montréal / Agence QMI

Bientôt un DG   

Prochaine étape pour l’Alliance de Montréal: nommer un directeur général, «dans quelques semaines», selon ce qu'a avancé Annie Larouche. 

Viendront ensuite l’entraîneur et les joueurs...

Montréal se joint à Scarborough, en Ontario, comme ville choisie dans la deuxième ronde d'expansion de la LECB. La ligue avait été lancée avec des équipes à Edmonton, Hamilton, Guelph, Fraser Valley (Abbotsford), Saskatoon et Niagara (St. Catharines) pour la saison 2019 tandis qu’Ottawa avait été ajoutée en prévision de la campagne 2020.

«C’est plus que juste du basketball», a ensuite suggéré Morreale, un ancien joueur de la Ligue canadienne de football, promettant un spectacle abordable et divertissant.

Les Stingers d’Edmonton ont remporté les deux plus récents championnats de la LECB, grâce notamment à leur joueur-vedette, un Américain nommé Xavier Moon.