Crédit : ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL

LHJMQ

L'Armada renoue finalement avec la victoire

Publié | Mis à jour

RIMOUSKI - L’Armada de Blainville-Boisbriand a freiné à trois la séquence victorieuse de l’Océanic en revenant de l’arrière dans un gain de 4 à 3, dimanche, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

Par la même occasion, l’Armada a mis un terme à une mauvaise séquence de six revers.

«Dans les cinq dernières minutes de la première période, nous avons accordé quatre surnombres, plus que pendant tout le match de la veille. Les gars ont commencé à étirer leurs présences et à moins bien jouer en équipe, et l’Armada est revenue de l’arrière», a analysé l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil, qui n’a pas apprécié qu’Antoine Roy s’en prenne à Maël St-Denis durant une mêlée en troisième période.

«On ne devrait pas s’attaquer pas aux joueurs de 16 ans dans cette ligue», a-t-il lancé.

D’ailleurs, il y a eu des instants mouvementés au cours de l’affrontement. Avec quatre minutes à faire au deuxième engagement, les officiels ont imposé une pénalité majeure et une extrême inconduite de partie à Alexander Gaudio pour une mise en échec à la tête du capitaine de l’Armada, Simon Lavigne.

Autre excellent début de l’Océanic, mais...

Pour un deuxième match de suite, l’Océanic a réalisé un départ-canon pour prendre les devants 2 à 0. Cependant, les visiteurs ont effacé le retard et pris l’avance pour la première fois de la rencontre à 3 min 14 s de la troisième période par l’entremise de Simon Pinard. Après du brasse-camarade, Alexandre Joncas a inscrit ce qui s’est avéré le but décisif, car en fin de période, Ludovic Soucy a réduit l’écart à un but, sur des passes de Tyson Hinds et de Luka Verreault.

Hinds avait ouvert la marque avec un tir du côté rapproché pour son premier but de la saison. Trente-huit secondes plus tard, Jacob Mathieu y est allé d’une belle poussée pour doubler l’avance des favoris locaux. En fin de période, Zachary Roy a répliqué pour Blainville-Boisbriand en s’emparant du retour du lancer de Simon Pinard.

Preuve de la domination précoce de ses adversaires, l’Armada a obtenu son premier lancer sur Patrick Hamrla à la 15e minute de jeu; Rimouski en avait déjà totalisé 14 à ce moment.

L’Armada a profité de trois pénalités, dont la punition majeure imposée à Gaudio pour s’emparer du rythme en deuxième période. Zachary Roy a profité d’une bévue de Gabriel Jackson à la ligne bleue adverse pour contre-attaquer et créer l’égalité à l’aide d’un excellent tir.

En bref

Beausoleil a apporté un seul changement à sa formation. Patrick Hamrla était le partant secondé par Gabriel Robert. Frédéric Brunet et Maxim Coursol sont blessés tandis que Charles Côté a été laissé de côté pour un deuxième match de suite. L’Océanic amorcera un voyage de trois matchs en autant de jours en Abitibi, jeudi, à Rouyn-Noranda.

- Avec Alexandre D'Astous, Le Journal de Québec