Club de foot Montréal

Quinze secondes de trop

Publié | Mis à jour

Le CF Montréal n’a que lui à blâmer pour ce verdict nul à saveur de défaite.

«On a eu des opportunités de marquer un deuxième but et on ne les a pas prises. On a eu aussi des possibilités de mieux gérer les contre-attaques», a reconnu Wilfried Nancy qui est resté pragmatique après la rencontre. 

Nancy le sait, son équipe est passée très proche de réaliser un petit miracle et de quitter Toronto avec deux points de plus.

«Jusqu’à 15 secondes de la fin, on gagnait le match»

«On est déçus, on savait que c’était trois points dont on avait besoin et on les avait jusqu’à la fin», a ajouté le gardien James Pantemis.

Erreur 

On peut parler de la faute de Rudy Camacho qui a mené au coup franc heureux de Jozy Altidore, mais il faut analyser la séquence de jeu dans son ensemble.

«Il ne fallait pas commettre de faute sur ce jeu, il fallait seulement botter le ballon», a déploré James Pantemis.

Quelques secondes plus tôt, Ahmed Hamdi se dirigeait en territoire ennemi et a tenté de déjouer un adversaire plutôt que de gaspiller du temps.

«Hamdi devait maîtriser le ballon, il y avait mieux à faire pour garder le ballon, a reconnu Nancy. On a manqué d’expérience sur ça. Quand on apprend, on doit se prendre des claques.»

Contexte 

Wilfried Nancy n’aime pas chercher d’excuses, mais il a voulu rajuster le tir.

«Si on remet les choses en contexte, plusieurs joueurs vivaient un derby pour la première fois à Toronto. J’étais satisfait de ce match-là parce qu’il était difficile à jouer dans le contexte.»

Nancy a d’ailleurs lancé des fleurs à ses joueurs malgré tout.

«C’était notre troisième match de suite, les joueurs ont été courageux jusqu’à la dernière seconde.»

Mauvais départ 

Il n’en demeure pas moins que le CF Montréal a mis beaucoup trop de temps à entrer dans son match, ce que Wilfried Nancy reconnu.

«On a mal commencé la première mi-temps, on a perdu des ballons faciles. On s’est replacé en deuxième mi-temps et on a pu faire des choses intéressantes.

«C’est normal qu’on ait été acculés, Toronto n’a pas des petits joueurs, ils ont de la qualité en face.»

Au moins, on peut se dire que l’équipe s’est retroussé les manches.

«Ce que je retiens quand même, c’est qu’on n’a pas pris de but en première mi-temps et qu’on a été capables de renverser le sablier en deuxième mi-temps.»

Point de presse de James Pantemis:

POINT DE PRESSE DE JAMES PANTEMIS -

Point de presse de Zachary Brault-Guillard:

POINT DE PRESSE DE ZACHARY BRAULT-GUILLARD -