MLS

Les Red Bulls remontent le classement

Publié | Mis à jour

Les Red Bulls de New York connaissent d’excellents moments en cette fin de saison de la Major League Soccer (MLS), étant invaincus à leurs huit derniers matchs. Les hommes de Gerhard Struber ont continué de surfer sur cette vague samedi, à Columbus, en battant le Crew 2 à 1.

Avec 43 points après 30 matchs, les Red Bulls se sont installés temporairement au sixième rang dans l’Association de l’Est. Le Crew, champion en titre de la ligue, voit ses dernières chances partir lentement en fumée, lui qui est en 10e position avec 38 points.

Cristian Casseres fils a ouvert la marque très tôt dans la rencontre. Seul buteur de la dernière victoire des Red Bulls, dimanche dernier, le jeune milieu de terrain s’est signalé en redirigeant d’une tête le coup de pied de coin de Tom Edwards, à la 7e minute de jeu.

Miguel Berry a rapidement créé l’égalité, et c’est en toute fin de match qu’elle sera brisée. Sean Nealis, d’un coup de karaté qui rendrait fier Zlatan Ibrahimovic, a redirigé un ballon derrière Eloy Room pour donner la victoire à New York.

Le NYCFC détruit tout

Au Yankee Stadium, le D.C. United a pu savoir dès la première minute de jeu que la soirée allait être très longue. Sur son territoire, le New York City FC a humilié 6 à 0 les représentants de la capitale américaine.

Thiago Andrade a ouvert la marque dès les premières secondes en acceptant une remise devant le filet de Malte Amundsen. Valentin Castellanos y est allé d’un rapide doublé par la suite et Maxi Moralez a donné une avance de 4 à 0 aux favoris de la foule avant l’entracte.

Alexander Callens et Jesus Medina ont complété la marque en seconde moitié de rencontre. Le NYCFC a bombardé la cage de Bill Hamid de 15 tirs cadrés.

Les deux équipes avaient le même nombre de points avant le match, mais New York grimpe désormais au cinquième rang dans l’Est (44 points), tandis que le D.C. United reste neuvième (41 points).

En perdant 2 à 1 face au Sporting Kansas City, les Sounders de Seattle ont échappé leur dernière chance de mettre la main sur le Supporters’ Shield, remis à la meilleure équipe de la saison régulière. Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, qui revendique 69 points en 31 matchs, en est ainsi l’heureux vainqueur.

Le NYCFC détruit tout -