Crédit : Photo d'archives, Agence QMI

Club de foot Montréal

La rivalité Montréal-Toronto en 6 dates marquantes

La rivalité Montréal-Toronto en 6 dates marquantes

Patrice Bernier

Publié 22 octobre
Mis à jour 22 octobre

L’intense rivalité entre Montréal et Toronto ne date pas d’hier. 

Un autre chapitre s’écrira samedi, alors que le CF Montréal sera en visite au BMO Field. Même si le Toronto FC est éliminé de la course aux éliminatoires, contrairement à la troupe de Wilfried Nancy, la rivalité est encore bien présente. 

Au fil des ans, il y a toujours eu des matchs entre les deux ennemis jurés qui ont fait basculer la saison de l’un ou de l’autre. Voici six dates marquantes :  

26 octobre 2013 : mission accomplie pour le TFC   

À ce moment, le TFC occupait la neuvième place du classement et n’avait plus aucune chance de se qualifier pour les séries. 

L’Impact, lui, était troisième et avait besoin de seulement un petit point pour y accéder.

Le TFC a cependant contrecarré les plans du onze montréalais avec une victoire de 1-0. Il a ainsi accompli sa mission et l’Impact est rentré bredouille à la maison. 

Il a fallu attendre un triplé de Thierry Henry contre le Fire à New York pour que le Bleu-Blanc-Noir obtienne son billet pour le match de barrage contre le Dynamo. 

18 octobre 2014 : on inverse les rôles   

L’année suivante, les rôles ont été inversés. C’était au tour de l’Impact de n’avoir plus rien à perdre, lui qui était bon dernier au classement.

De son côté, le TFC était en sixième place lorsque les deux formations canadiennes se sont affrontées dans l’avant-dernier match de la saison. 

Toronto avait alors encore des probabilités mathématiques d’atteindre les séries. Mais le défi était de taille : il devait absolument remporter ses deux derniers matchs.

Après avoir pris l’avance 1-0, le TFC a vu un certain Felipe égaliser la marque. Le pointage est resté égal jusqu’au sifflet final, si bien que ce verdict nul a enlevé aux Torontois tout espoir de survie. Si je ne peux pas l'avoir, toi non plus!   

Ce résultat était un véritable tour de force de l’Impact, qui a réussi à s’accrocher malgré un match qui s'est terminé à neuf contre dix. 

25 octobre 2015 : bataille pour l’avantage du terrain   

En 2015, la situation était fort différente puisque les deux clubs étaient au plus fort de la course. 

Dans cette fin de saison dramatique, les deux équipes étaient aux portes des séries, alors que le TFC était quatrième, une place devant l’Impact. 

À l’enjeu ce jour-là : un meilleur positionnement au classement, synonyme d’un match éliminatoire disputé à domicile.

En retard 0-1 au pointage à la mi-temps à la suite d’un but de Jozy Altidore à la 45e minute, l’Impact a renversé la tendance dans la deuxième demie. L’attaquant-étoile Didier Drogba a marqué coup sur coup à la 54e et à la 55e minute pour offrir une victoire de 2-1 à l’Impact, qui a ainsi terminé troisième et a pu jouer le premier match éliminatoire de son histoire au Stade Saputo. 

On connaît la suite... 

22 et 30 novembre 2016 : la crème de la crème   

Cette finale de l’Association de l’Est entre les deux grands rivaux canadiens restera à jamais dans les annales.

C’est certain que j’ai un parti pris, mais il s’agit à mon avis de la meilleure série de l’histoire de la MLS.

Plus de 90 000 spectateurs se sont massés au Stade olympique et au BMO Field pour voir cette finale de l'Est. 

Malheureusement pour nous, le TFC en est sorti gagnant 7-5 au total des buts. 

Crédit photo : AFP

27 août 2017 : Altidore le prophète    

À ce moment précis, le TFC trônait en tête dans l’Est. De son côté, l’Impact était grimpé en sixième place grâce à une série de quatre victoires et était donc en position de se qualifier pour les éliminatoires. 

La veille du match, Altidore avait affirmé que ce serait «superbe» de sortir l’Impact de la course. Le prophète a eu raison. 

Le lendemain, Toronto l’a emporté 3-1 au Stade Saputo. Cette cruelle défaite a plombé l’Impact, qui a enchaîné avec huit autres revers dans les neuf derniers matchs au calendrier. Résultat: il a été exclu du portrait.

25 septembre 2019 : une saison sauvée   

Cette année-là, l’Impact en a arraché dans la MLS, terminant neuvième dans l’Est avec une fiche de 12-17-5. 

L’équipe a toutefois réussi à sauver cette décevante saison grâce à sa brillante performance dans le Championnat canadien. 

L’Impact a décroché le titre à la suite d’une victoire en tirs de barrage en finale, joué en sol torontois. 

Ce samedi, le Toronto FC aura à l’idée de sauver sa saison en jouant aux trouble-fêtes avec l’occasion d’enlever des points au CF Montréal et de diminuer ainsi ses chances de participer aux séries. 

Plus tard cet automne, les deux rivaux naturels pourraient bien en venir aux prises une nouvelle fois en finale du Championnat canadien. Ce serait assurément une autre date marquante!

Crédit photo : Dominic Chan / Agence QMI