Crédit : Photo Marcel Tremblay, Agence QMI

LHJMQ

Les Remparts poursuivent leur séquence victorieuse

Publié | Mis à jour

Deux séquences se sont poursuivies, vendredi, au Centre Vidéotron. L’une, heureuse, et l’autre, un peu moins. En l’emportant 6-2 devant leurs partisans, les Remparts de Québec ont porté à sept leur séquence de victoires consécutives, forçant par le fait même l’Armada de Blainville-Boisbriand à encaisser un quatrième revers de suite.

Zachary Gravel avec deux, James Malatesta, Zachary Bolduc, Louis Crevier et Théo Rochette ont inscrit les buts dans la victoire des Remparts tandis que Miguel Tourigny et Simon Pinard ont répliqué pour l’Armada.

Tout au long de la dernière semaine, Patrick Roy avait mis l’accent sur l’importance de respecter le processus avant de penser aux victoires ou aux séquences qui viennent avec. Vendredi, il n’était pas pleinement satisfait de ce processus, particulièrement pour le jeu défensif des siens.

«On a été opportunistes offensivement, mais défensivement on aurait pu être meilleurs. On a donné une quinzaine de chances aujourd’hui et pour moi c’est un peu trop, dont 12 qui ont frappé le filet sur 17 lancers. Offensivement, j’ai aimé notre échec avant et la façon dont on a travaillé en zone offensive. Nos joueurs jouent avec confiance en ce moment.»

Rochette au sommet

Avec un but et une passe, Rochette s’est hissé seul au deuxième rang des pointeurs de la LHJMQ avec 15 points en 8 matchs, un derrière Joshua Roy du Phœnix de Sherbrooke.

«C’est vraiment le fun. On est tous regroupés, tout le monde joue pour l’équipe. On veut continuer à travailler ensemble pour gagner», a mentionné le capitaine des Remparts.

Dans le camp de l’Armada, malgré la quatrième défaite de suite, l’entraîneur-chef Bruce Richardson retirait beaucoup de positif.

«On est dans une mauvaise séquence et comme j’ai dit aux gars, quand tu es en bas de la montagne et que tu regardes en haut, tu te dis que ça va être impossible de le monter. Par contre, quand tu prends deux ou trois pas de recul, tu réalises que la montagne est moins haute. On a une jeune équipe, mais aujourd’hui il y a beaucoup de positif.»

Komarov fait bien

Il s’agissait d’un premier match pour Vsevolod Komarov.

Sans être spectaculaire, le droitier de 17 ans n’a pas mal paru, démontrant de belles habiletés en défensive grâce à sa longue portée. Il a terminé avec un différentiel de +2 et deux mises en échec.

Il a bien failli inscrire un premier but dans la LHJMQ en fin de deuxième période. Lors d’une mêlée devant le filet, le disque s’est retrouvé jusqu’à lui alors que le gardien de l’Armada était complètement déporté, mais il a été incapable de soulever le disque convenablement et un défenseur de l’Armada a bloqué le lancer.

«Je l’ai adoré, a mentionné Roy. Comme baptême, il a super bien fait. Je l’ai trouvé très intelligent avec la rondelle, il a bien repéré ses coéquipiers et il a été physique en fin de match. On sentait qu’il était de plus en plus confortable. C’est rafraîchissant de voir un gars qui a du plaisir à être ici et à jouer. Pour moi, c’est une bonne nouvelle.»

Le jeune Russe était tout sourire lorsqu’il s’est présenté devant les médias après la rencontre, saluant les médias sur place d’un «hi» bien senti.

«Ma première présence était plus difficile et j’étais un peu stressé, a-t-il mentionné par le biais de son interprète Elena Pavlychenko. Après, c’était correct et je suis satisfait de mon match. Le jeu est très rapide et je dois m’habituer et je dois continuer à travailler. C’était aussi impressionnant de jouer devant une telle foule.»

Le no 83 des Remparts a aussi mentionné être très bien dans sa nouvelle vie.

«Je suis nourri et adoré par ma famille de pension ! Quant à mes coéquipiers, ils m’ont accueilli comme un des leurs. Ça va très, très bien.»

Komarov et les Remparts tenteront de poursuivre leur séquence dimanche après-midi lors de la visite des Saguenéens de Chicoutimi.