Crédit : Photo Agence QMI, Dominick Gravel

Club de foot Montréal

Fin de saison motivante pour le CF Montréal

Publié | Mis à jour

On est à cette période de l’année où, trop souvent, tous les matchs du CF Montréal sont importants. Et c’est encore plus vrai ce soir avec une visite à Orlando.  

La rencontre sera présentée à TVA Sports et TVA Sports direct, dès 19h.

Les Montréalais doivent obtenir des points dans presque chacun de leurs cinq derniers duels s’ils veulent s’assurer d’une place en éliminatoires, ce qui est loin d’être fait.

Pour le moment, l’équipe s’accroche à sa septième place dans l’Association de l’Est de la MLS, la dernière qui donne accès aux séries.

Wilfried Nancy et ses hommes ont 41 points, autant que D.C. United. L’Atlanta United est cinquième avec 42 points, pendant qu’Orlando City est quatrième avec 45. Derrière, les deux clubs de New York ont 40 points.

Faux pas risqué 

Tout ce beau monde joue ce soir, hormis les Red Bulls de New York. C’est donc dire qu’un faux pas pourrait être douloureux.

Pour l’instant, seul New York City peut rejoindre ou dépasser le CF Montréal, mais celui-ci joue également à l’étranger en visitant Atlanta au Mercedes-Benz Stadium.

La formation de la Géorgie vogue sur une séquence de quatre gains à domicile, tandis que New York City n’a qu’une victoire à ses 11 dernières sorties à l’étranger (1-7-3).

Il suffit donc que le CF Montréal réalise un petit miracle en Floride ce soir pour mieux respirer, d’autant plus que les deux prochaines rencontres seront aussi disputées en déplacement, dont celle de samedi à Toronto.

De plus en plus difficile  

Dans les circonstances, on peut se permettre de penser que les joueurs commenceront à regarder le calendrier de plus près même s’ils affirment souvent ne pas le faire.

« Il ne reste que cinq matchs très importants. On essaie de se concentrer sur un match à la fois, mais ça commence à être plus difficile », a reconnu James Pantemis.

Le gardien québécois a précisé que c’est ce genre de situation qui sert de moteur aux joueurs plutôt que de leur créer de l’angoisse.

« On se prépare pour ces moments-là. Chaque match maintenant est un match de séries et c’est encore plus motivant. Même si on joue tous les trois jours et qu’on est fatigués, on sait ce qu’on doit faire. »

Dernière visite victorieuse 

Le 15 septembre, la troupe de Nancy avait infligé une défaite de 4 à 2 à Orlando, l’un des deux seuls revers à domicile pour les Lions cette saison.

Le CF Montréal avait pris les devants 1 à 0, puis Nani avait reçu deux cartons jaunes en l’espace de sept minutes en première demie.

Les visiteurs en avaient profité pour marquer deux fois en deux minutes avant la mi-temps.

« J’ai beaucoup aimé notre jeu lors de ce match, a soutenu l’entraîneur-chef. Mais attention, Orlando n’a pas du tout apprécié le fait d’avoir perdu contre nous. Il va falloir répéter une performance de haut niveau pour ramener les trois points. »

Des absents 

Au rayon des joueurs absents, on doit ajouter le nom de Joel Waterman, qui est suspendu pour accumulation de cartons.

L’arrière central canadien joue très bien depuis quelques rencontres. Pendant ce temps, Kiki Struna a repris l’entraînement. On ne sait pas s’il sera en poste ce soir.

Il ne serait par contre pas étonnant que Nancy répète l’expérience de samedi dernier en jumelant Matko Miljevic, Djordje Mihailovic et Joaquin Torres, trois milieux de terrain en attaque.

Ceux-ci ont produit le premier but de l’équipe contre l’Union de Philadelphie et ont montré qu’ils étaient en mesure de bien combiner ensemble.

L’adversaire en 5 points  

On se relève

Orlando semble être en train de se relever d’une bien mauvaise séquence avec deux victoires consécutives. Mais avant ça, l’équipe d’Oscar Pareja avait fait match nul contre Nashville après avoir subi quatre échecs d’affilée. 

Dominant chez soi

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Orlando est dominant à l’Exploria Stadium, où il n’a subi que deux revers depuis le début de la saison (8-2-4). La dernière de ces défaites est survenue contre Montréal le 15 septembre.

Sortir Nani

Si le CF Montréal veut se donner une meilleure chance de l’emporter, il pourrait faire comme lors du dernier affrontement et tenter de sortir Nani de son match, lui qui avait reçu deux cartons jaunes. Il a récolté neuf buts et sept passes cette saison.

Avare à la maison

Orlando a récolté six jeux blancs à la maison, ce qui représente 43 % de ses 14 parties à domicile. C’est loin d’être gênant comme statistique. Qui plus est, ce sont 14 buts qui ont été accordés au Exploria Stadium, soit une moyenne de 1,00 but par match.

Fin difficile

On ne peut pas dire que le calendrier épargne Orlando, qui aura une fin de saison difficile. Après le match de ce soir, les Lions vont recevoir le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, visiter le Crew Columbus, recevoir Nashville et finir avec une visite au Stade Saputo.