Crédit : AFP

MLS

D.C. United subit les foudres du Revolution

Publié | Mis à jour

Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre a rendu un petit service au CF Montréal en battant mercredi soir le D.C. United par la marque de 3 à 2, au Audi Field.

L’équipe de la capitale américaine (septième) a perdu un rang au profit du Bleu-Blanc-Noir (sixième) au classement dans l’Association de l’Est de la Major League Soccer (MLS). Les «Revs», de leur côté, sont toujours solidement ancrés au premier échelon. 

Les trois membres du trident offensif de la Nouvelle-Angleterre ont frappé dans cette rencontre, et tous l’ont fait entre la 61e et la 79e minute de jeu. Adam Buksa a montré l’exemple, suivi du milieu de terrain Carles Gil.

Gustavo Bou a planté le dernier clou après avoir manœuvré habilement dans la zone de réparation pour déjouer Bill Hamid.

Le Revolution a surtout été en mesure de complètement neutraliser Ola Kamara, le meilleur buteur de la MLS. Nigel Robertha a marqué le premier filet du D.C. United, tandis que Ramon Abila a réduit l’écart à la 93e minute, alors que les jeux étaient faits.

Une course serrée 

Au Mercedes-Benz Stadium, l’Atlanta United FC et le New York City FC se sont échangé un point en vertu d’un verdict nul de 1 à 1.

Gudmundur Thorarinsson a sauvé les visiteurs de justesse en trouvant finalement une brèche à la 90e minute, d’un tir parfait sur un coup franc. La frappe enroulée au-dessus du mur de l’Islandais a pénétré dans la partie supérieure du filet protégé jusque-là de façon impeccable par Brad Guzan.

Marcelino Moreno a marqué le but d’Atlanta (cinquième), qui revendique 43 points. New York et ses 41 points sont encore tout juste à l’extérieur du portrait des séries éliminatoires avec leur huitième rang.

Au Drive Pink Stadium, l’Inter Miami CF a servi une correction au pauvre Toronto FC, le prochain adversaire du CF Montréal, en l’emportant 3 à 0.

L’infatigable Federico Higuain a ouvert le pointage sur une bête erreur d’Alex Bono. Le gardien des «Reds», qui tentait de rejoindre l’un de ses défenseurs, a tout bonnement remis la balle à l’Argentin, qui ne s’est pas fait prier pour l’enfoncer au fond du filet.

Christian Makoun a doublé l’avance de l’équipe locale avant que les deux équipes ne retraitent au vestiaire. Le troisième but a été inscrit contre son camp par Eriq Zavaleta.

Avec 35 points, Miami conserve de très minces chances d’accéder aux rencontres éliminatoires, mais n’aura pas droit à l’erreur.