Course Automobile

La résidence du pilote Andrew Ranger cambriolée

Le pilote Andrew Ranger a été victime d’un cambriolage à sa résidence de Shawinigan

Publié | Mis à jour

Un séjour prolongé au chalet de ses beaux-parents a viré au cauchemar pour Andrew Ranger, dont la résidence de Shawinigan a été cambriolée pendant son absence. 

Lors de notre conversation téléphonique, le pilote de course faisait encore l’inventaire des objets précieux qui ont disparu. 

« On réalise tous les jours qu’il nous manque des choses, relate-t-il. Ils se sont servis sans retenue. » 

Quelques heures avant l’entrevue qu’il a accordée au Journal, Ranger a constaté que les voleurs s’étaient emparés d’un casque et d’une combinaison de course. 

« Ces deux objets valent près de 4000 $. Et on n’a pas fini de faire le ménage. » 

Portes forcées

SPO-COURSES-GP3R
Crédit photo : Photo d'archives

Selon Ranger, le méfait a été commis dans la nuit de mardi à mercredi dernier. 

« Nous sommes partis, Édith [sa conjointe] et moi, pour la longue fin de semaine de l’Action de grâce, explique Ranger. On était bien, alors on a déjà décidé de rester quelques jours de plus. » 

C’est sa belle-mère, qui est allée nourrir le chat pendant leur absence, qui a tôt fait de réaliser qu’il s’était passé quelque chose d’anormal. 

« Les deux portes menant à l’intérieur ont été forcées », raconte Ranger, qui s’est évidemment rendu sur les lieux après avoir été alerté. Le chalet se trouve à environ 30 minutes de voiture de son domicile. 

Comme une tornade  

Andrew Ranger
Crédit photo : Photos tirées de Facebook

À l’arrivée du couple, c’était le chaos total. 

« On aurait dit qu’une tornade était passée dans la maison, fait-il remarquer. Ils ont fouillé partout pour trouver de l’argent. » 

Mais ce sont surtout des objets d’une grande valeur sentimentale qu’ils ont réussi à dérober.

« Se faire voler une voiture, ça se remplace, souligne-t-il. Ce n’est que de la mécanique. » 

Dans le cas présent, ce sont plutôt des souvenirs précieux accumulés lors de sa brillante carrière sur les circuits de course. 

« Notamment des trophées qui ne se remplacent pas », regrette-t-il, dont celui qu’il a remporté lors d’une victoire dans la série K&N à la piste de Sonoma en Californie, en septembre 2010. 

Cette région est reconnue pour ses célèbres vignobles. La victoire s’accompagnait aussi d’un magnum qui a une grande signification pour lui.

« Nous aimons le vin et ce sont aussi des dizaines de bouteilles qu’on nous a volées. Bon nombre d’entre elles ont été achetées dans la Vallée de l’Okanagan, dans l’Ouest canadien, et elles ne sont pas disponibles au Québec. 

« Une bague est aussi disparue, celle qui m’a été remise en 2019 après la conquête de mon championnat dans la série NASCAR Pinty’s. C’est comme ma bague de la coupe Stanley. » 

Une quantité appréciable de bijoux appartenant au couple a aussi été volée. Ainsi que des vêtements d’hiver, dont le manteau Gorski importé d’Europe que s’était procuré sa conjointe, des tablettes électroniques et un ordinateur. 

« On a volé notre intimité, affirme-t-il. Ce sont mes trophées et mon vin. Nos souvenirs et nos photos. » 

Dans un bac à recyclage  

Andrew Ranger
Crédit photo : Photo tirée de Facebook

Ranger prétend que son bac à recyclage a servi aux malfaiteurs et qu’ils ont visité deux fois la résidence. 

« Après s’être aperçus qu’ils pouvaient revenir sans inquiétude, ils se sont payé la traite une autre fois. Si un témoin a aperçu un bac dans une camionnette, ça pourrait nous aider à faire avancer l’enquête. Et si vous voyez des bouteilles de vin rares vendues à bas prix sur internet, ce sont peut-être les nôtres. »

Ranger promet une récompense monétaire significative à toute personne qui permettra à la police de mettre la main au collet de ces bandits.