BBA-BBN-BBO-SPO-DIVISION-SERIES---LOS-ANGELES-DODGERS-V-SAN-FRAN

Crédit : AFP

NFL

Fin controversée pour les Giants

Publié | Mis à jour

Les surprenants Giants de San Francisco ont vu leur saison de rêve s’arrêter abruptement, jeudi soir, d’autant plus qu’ils ont été éliminés par les Dodgers de Los Angeles à la suite d’une séquence controversée impliquant l’arbitre au premier coussin.

Malgré tout, contrairement à de nombreux amateurs de baseball, le gérant des Giants Gabe Kapler a gardé son calme et fait preuve de résilience en déclarant au terme du match : «il y a d’autres raisons pourquoi nous n’avons pas gagné cette partie».

• À lire aussi: MLB: prédictions pour les séries de championnat

• À lire aussi: Alex Cora, le maître d’échecs

Dans une victoire de 2 à 1 des Dodgers à San Francisco, la fameuse controverse est survenue sur le dernier retrait de l'ultime rencontre de cette série de division. Le lanceur Max Scherzer, venu en relève, a alors retiré le joueur des Giants Wilmer Flores sur trois prises, en fin de neuvième manche. C’est toutefois à la suite d’un appel à l’arbitre au premier but, Gabe Morales, que Flores a été déclaré retiré pour ne pas avoir été en mesure de retenir son élan. Or, le frappeur des Giants ne s’était pas compromis.

«Évidemment, tu ne veux pas qu’un match se termine de cette façon, a aussi mentionné Kapler, cité sur le site web du baseball majeur. Je sais que ces gars-là travaillent vraiment fort pour rendre les bonnes décisions et c’est super défiant de notre côté... On n’a toutefois pas raison d’être fâchés, je crois simplement que c’est une manière décevante de terminer.»

Les Giants, qui avaient dominé le baseball majeur avec un dossier de 107-55, peuvent néanmoins être fiers de ce qu’ils ont accompli. Peu d’observateurs les voyaient remporter le titre de section Ouest de la Nationale, devant les Dodgers et les Padres de San Diego.

Justification de l’arbitre 

À propos du jeu controversé, Flores a néanmoins livré sa propre version des faits.

«Je ne crois pas que je m’étais compromis, a-t-il jugé, non sans une certaine amertume. Chaque présence au bâton compte dans un match serré, mais il y a des choses que tu ne peux pas contrôler.»

«L’arbitre au marbre a fait un appel vers moi pour vérifier s’il y avait eu un élan et j’ai pensé qu’il s’étant élancé, donc, c’est ce que j’ai rendu comme décision, a pour sa part résumé Morales, en reconnaissant son erreur. Les appels pour élan sont l’une des décisions les plus difficiles à rendre. Je n’ai pas la chance d’avoir des angles de caméra multiples quand je vois ça en direct. Quand c’est arrivé durant le match, j’ai pensé qu’il s’était élancé, c’est pourquoi j’ai appelé la prise.»

Comme l’a mentionné Kapler, ce n’est toutefois pas la seule raison pour laquelle les Giants ont perdu, vendredi.