LNH

«Je n’aurais pas pu demander mieux!»

Publié | Mis à jour

Le Québécois Hendrix Lapierre a vécu bien des émotions à son premier match dans la Ligue nationale de hockey. 

Devant son idole de jeunesse Alexander Ovechkin, l’espoir des Capitals de Washington a fait vibrer les cordages devant une foule en délire au Capital One Arena. 

Les partisans en ont eu pour leur argent à ce match d’ouverture, remporté 5 à 1 par les favoris locaux face aux Rangers de New York. D’abord, le premier de Lapierre, puis les 731e et 732e d’«Ovie».

«C’était un gros mélange d’émotions, a reconnu aux médias après la rencontre l’ancien des Saguenéens de Chicoutimi. Tu ne peux pas tellement y penser sur le vif quand tu es sur la patinoire à célébrer. C’était tellement amusant. La foule était incroyable pour ce premier match, je ne crois pas que j’aurais pu demander mieux.»

BUT LAPIERRE 3-0 -

Oshie était le plus excité!  

Lapierre a combiné ses efforts à ceux de T.J. Oshie en milieu de deuxième période pour inscrire ce but. L’Américain a effectué un tourniquet pour remettre à son jeune joueur de centre, qui n’a pas raté telle occasion. La rondelle a ralenti sa course quelque peu au contact de la mitaine d’Alexandar Georgiev, mais a tout de même abouti dans le cordage.

«Jouer avec Oshie est très facile. Il a une bonne vision du jeu. Je savais qu’il allait me passer la rondelle lorsque je l’ai demandée et j’ai été chanceux que la rondelle pénètre dans le filet», a-t-il expliqué.

La célébration d’Oshie valait aussi le détour. Lapierre ne savait pas encore qu’il avait marqué, puisqu’il a perdu l’équilibre et était affalé derrière le filet. Son coéquipier a alors retiré l’un de ses gants sous l’excitation avant de relever le Québécois par le collet pour le féliciter.

«Je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça, a avoué Oshie avec le sourire. J’étais juste tellement excité pour lui. En arrivant au camp, nous avions une équipe de vétérans et il s’est battu pour faire partie de la formation. Il a mérité le respect des entraîneurs et celui de ses coéquipiers, de ses compagnons de trio.»

Un autre rêve 

Au moment du repêchage du Gatinois, des photos de lui en compagnie d’une affiche et d’un chandail d’Ovechkin ont beaucoup circulé. Elles ont refait surface une fois de plus mercredi soir, et le Russe n’en avait jamais eu connaissance.

«Il ne m’en a pas encore parlé. La saison est longue, je sens qu’on va avoir une discussion», a mentionné le capitaine des Capitals avec un petit rire.

«J’étais très heureux pour lui, a-t-il poursuivi à propos de Lapierre. Je lui avais dit de lancer au filet, parce qu’il avait eu plusieurs occasions avant celle-là. Il est un jeune gars talentueux, agréable à voir jouer. J’espère qu’il aura un bel avenir.»

Le principal intéressé n’avait évidemment que de bons mots pour Ovechkin, qui a totalisé quatre points face aux Rangers.

«Tu vois plein de choses à la télévision en grandissant, mais de le voir en vrai et de voir sa façon de bouger sur la glace et de trouver des occasions de buts, c’est assez impressionnant. [...] Il est le plus grand marqueur de tous les temps pour une raison. D’être sur la glace, d’apprendre et de partager le vestiaire avec lui, c’est spécial pour moi», a assuré l’attaquant de 19 ans.

-Jeudi après-midi, les Capitals ont sélectionné au ballottage le défenseur Dennis Cholowski, qui avait été rendu disponible par le Kraken de Seattle.