Crédit : Photo d'archives, Agence QMI

Alouettes de Montréal

Khari Jones s’attend à un Rouge et Noir différent

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal se mesureront pour une deuxième fois de suite au Rouge et Noir d’Ottawa, samedi, mais même si l’adversaire sera identique, Khari Jones prépare ses hommes à faire face à une autre formation.

Avec un quart-arrière différent devant eux en Matthew Shiltz, les joueurs du Rouge et Noir risquent d'être plus agressifs pour atteindre la pochette, selon l'entraîneur-chef.

«Ils mettront probablement plus de pression sur le quart-arrière qu’ils l’ont fait dans le match précédent. Ils ont de très bons joueurs de ligne défensive et nous, il nous manque plusieurs éléments importants. La chimie sur la ligne offensive sera différente», a expliqué en conférence de presse Jones, jeudi.

L’unité chargée de la couverture de Shiltz sera quelque peu différente de lundi, avec quelques joueurs supplémentaires sur la liste des blessés, dont le bloqueur Chris Schleuger. Au moins, Tony Washington et Philippe Gagnon se sont entraînés avec le groupe et Jones espère pouvoir compter sur leur présence.

«Ils seront plus durs, mais nous devrons l’être aussi, a-t-il ajouté à propos du Rouge et Noir. C’est le genre de message que je veux faire passer à mes joueurs. Ils doivent voir une équipe différente de celle des deux premières rencontres [contre eux].»

Plus de constance

Les Moineaux montreront aussi un visage différent. Ils ont sans contredit perdu quelques plumes avec la perte du quart Vernon Adams fils, mais Jones a réitéré sa confiance totale envers Shiltz.

L’instructeur pourrait aussi compter sur le retour du porteur de ballon William Stanback. Il n’a pas voulu dire si son meilleur joueur cette saison serait aligné seul ou en duo avec Cameron Artis-Payne, ou même s’il sera en uniforme. Bref, on devrait en apprendre plus vendredi et samedi, mais l’attaque aura des choses à prouver.

«On doit être plus constant à l’attaque, c’est sûr. On a eu un très bon départ, avant de plafonner un peu. Nous devons gagner en constance, éviter les pénalités – il y en avait encore trop et ç’a contribué à ce que nous perdions en rythme», a répondu Jones lorsque questionné sur les points à améliorer de sa troupe.

Du début à la fin

Lundi, les Alouettes avaient amorcé le match en lion avec deux sacs du quart, puis un rapide touché à leur première séquence à l’attaque. Il a toutefois fallu attendre à la toute fin du temps régulier pour voir l’équipe locale inscrire un autre majeur.

«Je veux que l’équipe joue du bon football du début à la fin. Il y aura toujours des creux et des vallées, mais il faut raccourcir ces vallées le plus possible. C’est mon but. Je veux que nous soyons avant tout une bonne équipe au quatrième quart, mais je veux que nous soyons bons et solides lors des trois premiers quarts», a exposé Jones.

S’ils battent le Rouge et Noir, samedi au TD Place d’Ottawa, les Alouettes (4-4) pourraient consolider leur deuxième rang au classement de la division Est, devant les Tiger-Cats de Hamilton (4-5).