Crédit : Photo AFP

LNH

McAvoy ferait sauter la banque à Boston

Publié | Mis à jour

À l’image de l’attaquant Nick Suzuki, qui a conclu une prolongation de contrat de huit ans et 63 millions $ avec le Canadien de Montréal mardi, le défenseur Charlie McAvoy pourrait à son tour toucher le gros avec les Bruins de Boston.

Pouvant devenir joueur autonome avec compensation au terme de la présente saison, comme c’était le cas pour Suzuki, McAvoy serait sur le point de s’entendre avec l’organisation des Bruins. 

«Nous espérons régler le dossier de Charlie McAvoy bientôt, a ainsi suggéré le président des Bruins, Cam Neely, cité mercredi sur le site web de la Ligue nationale de hockey, précisant que le directeur général Don Sweeney et son adjoint Evan Gold négocient avec le clan McAvoy ces jours-ci. J’ai espoir que quelque chose va se passer dans un court délai, mais on ne sait jamais tant que la signature n’est pas au bas du contrat.»

Âgé de 23 ans, McAvoy écoule présentement la dernière année d’une entente de trois ans lui rapportant en moyenne 4,9 millions $ par saison. Le défenseur des Bruins risque de profiter d'une augmentation salariale importante.

Il y a lieu de mentionner que parmi les défenseurs de la LNH, Darnell Nurse, des Oilers d’Edmonton, a notamment conclu un contrat de huit ans pour 74 millions $ le 6 août dernier. La semaine précédente, le jeune Zach Werenski touchait pour sa part 57,5 millions $ chez les Blue Jackets de Columbus pour une durée de six ans.