GEN - LES SÉNATEURS D'OTTAWA VS LE CANADIEN DE MONTRÉAL  LNH

Crédit : Photo MARTIN ALARIE

Canadiens de Montréal

Une formation scellée pour affronter les Leafs

Publié | Mis à jour

La saison du Canadien s’amorcera mercredi soir à Toronto et l’entraîneur-chef Dominique Ducharme sait trop bien que les sceptiques sont encore nombreux malgré une présence de son équipe lors de la récente finale de la Coupe Stanley.

«Il n’y a pas grand monde qui croit en nous autres. Ça fait qu’on va s’arranger pour que ça change», a balancé Ducharme, mardi matin, durant sa conférence de presse qui suivait l’entraînement à Brossard. 

«Présentement, on est à peu près dans la même situation où on était, vers la fin de la saison, l’année passée», a fait remarquer l’entraîneur, rappelant que bien peu de gens osaient rêver d’un long parcours pour le CH en séries éliminatoires.

Tirant de l’arrière 3 à 1 dans la série de premier tour face aux Maple Leafs, le Canadien avait réussi à renverser la vapeur et finalement l’emporter en sept matchs. Ce douloureux souvenir pour les partisans torontois vient d’ailleurs pimenter, sans aucun doute, ce grand soir de première pour les deux équipes au Scotiabank Arena.

«Ça va être plaisant, ce sera un match compétitif, a convenu l’attaquant Brendan Gallagher, mardi, faisant allusion à la fameuse série face aux Leafs, en mai dernier. C’est une bonne équipe, nous connaissons leurs forces et il faut en prendre avantage. Il faut respecter notre plan contre l’une des meilleures équipes de la ligue. On va être testés en partant et ce sera un défi plaisant à relever.»

«Il y a toujours quelque chose de particulier entre Montréal et Toronto. Avec le nombre de matchs que nous avons joués l’un contre l’autre dans la dernière année et demie, c’est intéressant et sûrement excitant de commencer la saison à Toronto», a renchéri Ducharme.

Seulement en 2021, le Canadien et les Maple Leafs se sont en effet affrontés à une vingtaine de reprises en neuf mois, soit 10 fois durant la dernière saison ayant commencé en janvier et sept fois en séries éliminatoires, en plus des trois matchs du récent calendrier préparatoire.

Allen devant le filet 

Au-delà du match d’ouverture à Toronto, Gallagher admet que le Canadien fait face à un grand défi cette saison en se retrouvant dans «l’une des divisions les plus difficiles de la ligue».

«Mais c’est beaucoup de plaisir et c’est un beau défi», a noté l’attaquant de 29 ans.

L’absence du gardien Carey Price, à l’écart pour suivre le programme d’aide aux joueurs de la Ligue nationale de hockey, contribue évidemment à l’ampleur du défi. En plus du Canadien et des Leafs, la section Atlantique rassemble aussi le Lightning de Tampa Bay et les Panthers de la Floride, entre autres.

Jake Allen obtient le départ face aux Leafs, tandis que Samuel Montembeault sera le substitut. Celui-ci pourrait logiquement affronter les Sabres, à Buffalo, jeudi.

«On ne peut pas demander à Jake de jouer tous les matchs en octobre ou jusqu’à ce que Carey [Price] revienne, a affirmé Ducharme au sujet de ses gardiens. Ce serait injuste et irréaliste. On a besoin de nos deux gardiens et nous croyons qu’ils sont solides. Nous ne leur demandons pas de voler des matchs, nous ne leur demandons pas d’être autre chose qu’eux-mêmes, mais d’être la meilleure version d’eux-mêmes.»

Une formation identique 

Concernant la composition de la formation devant se mesurer aux Maple Leafs, l’entraîneur a laissé savoir qu’elle devrait être identique celle déployée à l’entraînement de mardi.

«Ça risque d’être notre formation», a convenu Ducharme.

Sans grande surprise, Nick Suzuki, qui vient de conclure un nouveau contrat de huit ans et de 63 millions $ avec le Canadien, a retrouvé ses partenaires Tyler Toffoli et Cole Caufield. Le trio composé de Jonathan Drouin, Christian Dvorak et Josh Anderson est demeuré intact, tout comme celui de Joel Armia, Jake Evans et Brendan Gallagher.

Mathieu Perreault évoluait au centre sur la quatrième unité, entouré d’Artturi Lehkonen et de Cédric Paquette. Le jeune attaquant Ryan Poehling risque donc d’être laissé de côté. Le Québécois Alex Belzile n’était pas non plus utilisé sur un trio en bonne et due forme.

Jeff Petry, Brett Kulak, Ben Chiarot, David Savard, Alexander Romanov et Chris Wideman forment la brigade défensive.

Formation du Canadien à l’entraînement de mardi:  

Toffoli – Suzuki – Caufield
Drouin – Dvorak – Anderson
Armia – Evans – Gallagher
Lehkonen – Perreault – Paquette

Kulak – Petry
Chiarot – Savard
Romanov – Wideman

Allen
Montembeault