Camp Canadiens 2021-2022

Photo : Mitch Marner n’a pas terminé l’entraînement de mardi. Crédit : Photo d’archives, Martin Chevalier

LNH

Mitch Marner atteint à la tête

Publié | Mis à jour

Les Maple Leafs ont eu la frousse. Déjà assurés d’être privés des services d’Auston Matthews pour les trois premiers matchs de la saison, ils ont craint, pendant un instant, de devoir également se passer de Mitch Marner.

L’attaquant a dû quitter l’entraînement de mardi en raison d’une collision avec Wayne Simmonds, un coup accidentel près de la tête. Après s’être relevé tranquillement et avoir discuté avec le thérapeute de l’équipe et l’entraîneur-chef, Sheldon Keefe, Marner a retraité en direction du vestiaire. 

On peut se demander si l’équipe médicale torontoise ne craint pas que l’Ontarien de 24 ans ait pu subir une commotion cérébrale.

« Nous l’avons retiré de l’entraînement par mesure préventive, a spécifié Keefe. Nous allons évaluer son état [ce matin] et prendrons une décision par la suite. »

Jason Spezza, pour sa part, ne semblait pas trop s’en faire.

« Je pense qu’il sera correct. Je ne lui ai pas parlé, alors peut-être que je ne devrais pas me prononcer, mais ça me semblait mineur », a déclaré le vénérable attaquant de 38 ans, assurant que ce premier match de la saison contre Montréal l’excitait encore autant qu’un gamin de 9 ans peut l’être à la veille de Noël.

Matthews en forme

Opéré au poignet gauche à la mi-août, Matthews patinait, mardi, vêtu d’un chandail gris le soustrayant à tout contact. Ce qui ne l’a pas empêché d’en initier lui-même quelques-uns. 

En passant, le récipiendaire du trophée Maurice-Richard, remis au meilleur buteur de la LNH, avait l’air en pleine possession de ses moyens. Son tir des poignets semblait avoir retrouvé sa vélocité habituelle.

D’ailleurs, il n’y a pas que Matthews qui ratera ce premier rendez-vous officiel avec le Canadien depuis l’élimination cruelle et hâtive du mois de mai. Ilya Mikheyev devra également s’absenter. Le Russe ratera les huit premières semaines du calendrier en raison d’une fracture à un pouce subie lors d’un match préparatoire contre les Sénateurs d’Ottawa.

Campbell devant le filet

C’est Jack Campbell qui défendra le filet des Maple Leafs ce soir. L’Américain de 29 ans a connu la saison de sa carrière l’hiver dernier (17-3-2). Une tenue qui a convaincu Kyle Dubas, le directeur général des Leafs, de laisser Frederik Andersen offrir ses services sur le marché des joueurs autonomes.

Il a tout de même attiré Petr Mrazek avec un appât de 3,8 millions $, soit plus du double que les 1,65 M$ que touche Campbell. Ce qui pourrait laisser croire que le job de gardien numéro un reviendra au Tchèque. C’est possiblement le plan, mais pas pour ce premier match.

« Savoir qui va amorcer ce match n’est même pas un dilemme. C’est un bel accomplissement pour lui [Campbell], a soutenu Keefe. Il a traversé plusieurs épreuves. Il a travaillé très fort. Il a gagné la confiance de notre organisation et a été solide tout au long du camp. »