LNH

Un important changement chez Alexis Lafrenière

Publié | Mis à jour

À quelques jours du début de sa deuxième saison dans la Ligue nationale de hockey (LNH), le Québécois Alexis Lafrenière est gonflé à bloc et croit pouvoir amener son jeu à un autre niveau. 

D’ailleurs, a-t-il mentionné à l’émission «JiC» lundi, c’est un Lafrenière «transformé» qui s’est présenté au camp d’entraînement des Rangers il y a quelques semaines.  

«J’ai perdu du poids et je me sens plus rapide. Ça m’aide beaucoup jusqu’ici.»

«C’est une décision que j’ai prise après avoir discuté avec les Rangers, mais ça venait aussi de moi, a précisé l'attaquant gaucher. Je souhaitais être plus mobile sur la glace. La LNH est une ligue très rapide, donc ton coup de patin doit être à point.»

Sans vouloir parler de chiffres précis, l’ancien de l’Océanic de Rimouski avoue avoir une idée du type de saison qu’il aimerait connaître.

«Je souhaite débuter la prochaine saison comme j’ai terminé la dernière. J’ai retrouvé ma confiance. Je veux d’abord et avant tout faire les bonnes choses des deux côtés de la patinoire. De cette façon, les points finiront par arriver. Je ne me fixe pas vraiment d’objectifs en termes de statistiques, mais je veux vraiment jouer de la bonne façon.»

Les Rangers en séries?  

Dire que les Rangers évolueront dans une division (Métropolitaine) compétitive l’an prochain constitue rien de moins qu’un euphémisme. Si elle souhaite accéder aux séries éliminatoires, la formation new-yorkaise aura à batailler ferme avec les Capitals, les Penguins, les Hurricanes, les Flyers et les Islanders, notamment. 

Mais Lafrenière est confiant. 

«Avec Gerard Gallant, notre nouvel entraîneur, tout est basé sur l’éthique de travail. Il nous dit constamment qu’avec le grand talent qu’on a, c’est le travail qui fera la différence en fin de saison. Nous avons une équipe très solide et très complète. Nous allons être difficiles à affronter.

«On a ajouté des joueurs intéressants. Il nous manquait un peu de "grit" l'an dernier. Je suis très excité de voir ce qu’on pourra faire en tant qu’équipe.»

«Il est hallucinant» 

Évidemment, le succès de cette saison chez les Rangers reposera en grande partie sur les épaules du jeune défenseur Adam Fox, récipiendaire du trophée Norris l’an dernier. Saura-t-il récidiver? 

Difficile à dire, à l’heure actuelle. Mais disons qu’Alexis Lafrenière n’est pas trop inquiet pour lui.

«Il est assez hallucinant à voir jouer. Chaque jour, que ce soit lors des matchs ou des entraînements, il démontre qu’il est en avance sur chaque jeu. Ça a l’air facile pour lui. Je m’attends à ce qu’il ait encore une fois une saison incroyable. C’est très plaisant de l’avoir de son côté, disons!»