Crédit : AFP

Hockey

Victime de racisme: Jalen Smereck quitte son club

Publié | Mis à jour

L’équipe ukrainienne du HC Donbass a annoncé dimanche qu’elle en était venue à un «accord mutuel» avec Jalen Smereck pour résilier son contrat.

L’Américain de 24 ans avait été visé par un geste raciste de l’un de ses adversaires, Andrei Denyskin, en plein match à la fin du mois de septembre. Partagée sur les réseaux sociaux, la scène avait fait le tour de la planète hockey.

Sur Instagram, Smereck avait déjà indiqué qu’il ne jouerait plus un seul match dans la Ligue ukrainienne si Denyskin n’était pas suspendu ou renvoyé de la ligue. Ce dernier a écopé d’une maigre suspension automatique de trois matchs.

Par voie de communiqué, l’organisation qui évolue à Donetsk a remercié Smereck pour son travail et lui a souhaité bonne chance dans sa future carrière. Celui-ci s’était entendu avec le HC Donbass en juillet dernier et aura disputé neuf matchs toutes compétitions confondues avec l’équipe, amassant six points.

Le défenseur natif de Detroit n’a pas encore fait part de ses projets pour la suite de son parcours. Jamais repêché dans la Ligue nationale de hockey, Smereck a passé cinq saisons avec l’organisation des Roadrunners de Tucson, dans la Ligue américaine, entre 2016 et 2021.