Crédit : AFP

MLB

Un revirement de situation pour les Dodgers

Publié | Mis à jour

En battant les Giants de San Francisco par la convaincante marque de 9 à 2 samedi soir, les Dodgers ont créé l’égalité dans leur série de division et rentreront à Los Angeles avec l’intention de fermer les livres.

L’attaque des Dodgers a effectué quelques poussées, notamment grâce à des doubles payants de Cody Bellinger et AJ Pollock en sixième manche, mais c’est ultimement la performance des lanceurs qui a fait toute la différence.

En cinq manches sur la butte, Julio Urias n’a permis qu’un point sur trois frappes en lieu sûr et un but sur balles.

«Il a fait son travail ce soir [samedi]. Il faut donner du crédit aux releveurs, qui ont fait un travail fantastique, mais le développement et l’expérience de Julio lui ont permis de bien concentrer son énergie dans ses lancers», a expliqué en conférence de presse d’après-match le gérant Dave Roberts.

Urias a même inscrit le premier point des Dodgers sur un simple, en deuxième manche. Le Mexicain, qui a tout de même produit neuf points en saison régulière, y a été d’une de ses frappes les plus importantes en carrière.

«Je crois que l’adrénaline aide beaucoup. Évidemment, après qu’ils aient donné un but sur balles à Pollock (le frappeur qui le précédait à la plaque), tu veux essayer de faire mieux. Cette opportunité m’a donné la motivation nécessaire pour aller chercher ce coup sûr, et ç’a fonctionné», a indiqué Urias.

En confiance

Avec la série égale 1 à 1 et les deux prochains matchs dans la ville des anges, la confiance règne chez les Dodgers. Aucune équipe n’a mieux fait à la maison en saison régulière que la troupe de Dave Roberts (58-23) et le gérant enverra le triple vainqueur du trophée Cy-Young Max Scherzer dans la mêlée, lundi.

«C’est intéressant comme la trame narrative peut changer de match en match. Et maintenant, c’est une série de trois matchs, nous avons l’avantage du terrain et nous avons Max sur le monticule. J’aime où nous en sommes», a admis Roberts.

«Je crois que nous sommes assez confiants, a ajouté le voltigeur Mookie Betts. Nous avons un bon groupe de gars ici. On joue bien et on joue de la bonne façon.»

De leur côté, les Giants devraient faire confiance à l’ancien des Dodgers Alex Wood sur la butte. Le vétéran n’a pas connu beaucoup de succès face à Los Angeles cette saison, alors qu’il a montré une fiche de 0-2 en trois départs.