Crédit : AFP

F1

Un pilote américain en F1 l'an prochain?

Publié | Mis à jour

Au moment où les rumeurs de la venue de Michael Andretti comme principal actionnaire de l’écurie de Formule 1 Alfa Romeo se sont intensifiées au cours des derniers jours, voilà que cette acquisition plus que probable pourrait permettre à un jeune Américain très doué d’accéder à la discipline-reine du sport automobile en 2022.

Ce pilote est Colton Herta, 21 ans, dont le début de parcours en série IndyCar a été marqué par plusieurs coups d’éclat depuis trois ans.

Cette information d’abord diffusée par Diario Motorsport samedi a été reprise par bon nombre de sites crédibles en F1.

Fils de Bryan Herta, Colton est non seulement devenu le premier pilote né dans les années 2000 à remporter une victoire dans la principale série de monoplaces aux États-Unis, mais aussi le plus jeune de tous les temps à avoir réalisé l’exploit.

C’est arrivé le 24 mars 2019 au Circuit des Amériques, dans l’État du Texas, alors qu’il n’était âgé que de 18 ans, 11 mois et 23 jours. Plus récemment, il a signé la victoire à ses deux derniers départs en IndyCar, à Monterrey et à Long Beach.

Le seul volant

L’écurie Alfa Romeo, dont l’association avec le constructeur italien est limitée à l’utilisation du... nom, est la seule écurie du plateau à ne pas avoir confirmé son duo de pilotes pour la saison prochaine.

Si l’embauche de Valtteri Bottas qui quittera Mercedes à la fin de la présente saison, a été annoncée il y a quelques semaines, l’identité de son coéquipier se fait attendre.

Herta est maintenant considéré comme le principal candidat à occuper le baquet de l’Italien Antonio Giovinazzi qui, de toute évidence, perdra son volant en 2022.

Une première depuis 2015

Andretti voudrait probablement profiter de la tenue du Grand Prix des États-Unis, prévu dans deux semaines à Austin, pour faire l’annonce de sa prise de contrôle de l’équipe et du recrutement de Herta qui, incidemment, est l’un de ses porte-couleurs en série Indycar.

Alexander Rossi est le dernier pilote américain à avoir couru en F1, quand il a disputé cinq épreuves lors de la saison 2015. Avant lui, son compatriote Scott Speed avait participé à 28 Grands Prix en 2006 et 2007.

Autre élément pertinent à mentionner, c’est que Michael Andretti est le fils de Mario, dernier Américain à avoir remporté le championnat du monde des pilotes de F1 en 1978.