Crédit : AFP

LNH

L’année de l’éclosion chez les Predators?

Publié | Mis à jour

Plusieurs jeunes joueurs des Predators de Nashville seront appelés cette saison à apporter leur grain de sel aux succès de l’équipe, qui voudra certainement poursuivre sur sa lancée des dernières années.

La formation du Tennessee a atteint les séries éliminatoires au cours des sept dernières campagnes. Depuis une présence en finale de la coupe Stanley en 2016-2017, toutefois, les Predators n’ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent.

Porté depuis longtemps par le noyau formé par des joueurs comme Roman Josi, Filip Forsberg, Ryan Johansen et le nouveau retraité Pekka Rinne, Nashville aura besoin d’un coup de main de plusieurs joueurs qui cognent à la porte de la Ligue nationale de hockey (LNH) comme Yakov Trenin et Tanner Jeannot.

Le cas du second est assez particulier, puisqu’il n’a jamais été repêché. Presque un inconnu avant l’an dernier, Jeannot a complètement dominé la Ligue américaine en récoltant 21 points en 13 matchs avec les Wolves de Chicago. L’ailier gauche a transposé ses succès dans LNH dès son rappel, amassant sept points en 15 matchs chez les «Preds».

«Tanner a continuellement progressé, a commenté vendredi l’entraîneur-chef John Hynes. Il s’améliore et il a montré qu’il pouvait marquer à ce niveau [...]. En ce moment, je ne sais pas exactement quel sera son rôle. Je crois qu’il cherche encore la bonne position, le bon rôle pour lui, mais je crois qu’il aura beaucoup d’opportunités.»

Jeannot, 24 ans, s’est donné un autre argument en inscrivant son troisième but du calendrier préparatoire dans une victoire de 4 à 3 sur les Hurricanes de la Caroline, samedi.

«Nous avons quatre [victoires] de suite, mais maintenant, le vrai travail commence», a mentionné Jeannot après cette rencontre.

«Je me sens très bien. La confiance est là lorsque vous gagnez, et tu veux juste t’améliorer chaque jour et bâtir sur ça. Je vais bien, l’équipe connait de bons moments et nous sommes excités de voir ce qui se passera cette année», a-t-il ajouté.

Si Hynes ne sait pas encore exactement quoi faire de Jeannot, il ne pourra pas lui reprocher sa motivation.

Le plan se dessine

Yakov Trenin en est un autre qui cherchera à assurer son avenir à Nashville. Le Russe a aussi connu un bon camp d’entraînement et tentera d’en ajouter après avoir disputé 66 matchs avec les Predators au cours des deux dernières saisons.

«Je suis très optimiste quant aux performances individuelles de plusieurs pendant cette présaison, a indiqué Hynes, sans nommer de noms. La chimie me rend optimiste et comment les gars ont travaillé en équipe pour se motiver. Je crois qu’ils sont fiers de la façon dont ils travaillent, que ce soit à l’entraînement ou en match, alors je crois que ça met la table pour nous donner une chance de connaître un bon début.»

Après la rencontre face aux Hurricanes, les Predators ont procédé à la coupure des attaquants Rocco Grimaldi, Mathieu Olivier, Michael McCarron et Egor Afanasyev, les défenseurs Matt Benning, Jeremy Davies et Mark Borowiecki, ainsi que le gardien Connor Ingram. Il reste 28 joueurs au camp de l’équipe, qui doivent soumettre leur formation de 23 athlètes d’ici lundi.