JiC

«Romanov n'est pas prêt»

Publié | Mis à jour

Le match disputé par Alexander Romanov face aux Sénateurs d’Ottawa, jeudi soir, était à l’image de sa jeune carrière dans la Ligue nationale de hockey.

Le défenseur des Canadiens de Montréal a bien amorcé la rencontre, mais ça s’est corsé par la suite. 

• À lire aussi: Le CH propulsé par les «intangibles» ?

• À lire aussi: Une défaite pour finir

«Ce match représente un peu sa carrière, a constaté l’ancien gardien Éric Fichaud, vendredi, lors du segment "Le show" à JiC. Il joue une bonne première période, il a deux mentions d’aide. Mais en deuxième période, il est partout. Il a quelques crampes au cerveau et il se fait battre de force sur un but.

«Il y a quelque chose à faire avec lui, mais il n’est pas encore prêt à jouer avec Jeff Petry.» 

Le hic pour le CH, c’est que Romanov est l’un des arrières les plus mobiles d’une brigade qui compte plusieurs défenseurs robustes dont la relance du jeu n’est pas la tasse de thé. 

«Tu vas avoir besoin de lui cette année, a affirmé Alexandre Picard. Si tu regardes le top-4 à la défense, si tu regardes Ben Chiarot et David Savard...»

«C’était "tough" pour ces deux-là [jeudi]», a renchéri Fichaud.

L’animateur Jean-Charles Lajoie a proposé deux solutions : «visser» Romanov sur la troisième paire avec Savard ou faire jouer Kaiden Guhle. 

«Guhle ne peut pas faire pire!», a-t-il plaidé. 

Voyez le segment complet dans la vidéo ci-dessus.