Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Dvorak: un atout qui risque d'être majeur

Publié | Mis à jour

Sa première saison à Montréal n’est pas encore commencée que l’attaquant Christian Dvorak laisse espérer qu’il pourrait devenir un joueur important pour le Canadien au cours des prochaines années.

Force est d’admettre que les raisons de se réjouir n’ont pas été nombreuses pour les partisans du Tricolore durant le récent camp d’entraînement. Or, Dvorak n’a pas seulement dominé les pointeurs de l’équipe durant le calendrier préparatoire (avec cinq points en trois matchs), mais il représente un attaquant plutôt complet. 

Blanchi de la feuille de pointage jeudi soir dans la défaite de 5 à 4 face aux Sénateurs d’Ottawa, à l’issue des tirs de barrage, Dvorak a néanmoins conclu la rencontre avec une fiche de +2. En remportant la mise au jeu initiale, l’attaquant américain a d’ailleurs grandement aidé Josh Anderson à toucher la cible dès la 10e seconde. Dvorak a été l’attaquant le plus utilisé par l’entraîneur-chef Dominique Ducharme durant cette partie, ayant notamment joué pendant plus de 2 min 30 s en désavantage numérique. Son pourcentage d’efficacité de 64 % (9 en 14) sur les mises au jeu est notamment à souligner.

Un bon partenaire pour Drouin? 

Employé sur un trio complété par Anderson et Artturi Lehkonen pour commencer la partie de jeudi, Dvorak devrait normalement retrouver Jonathan Drouin, laissé de côté face aux Sénateurs, pour le début de la saison régulière.

«Il est évidemment un joueur talentueux et il a des habiletés offensives, disait d’ailleurs Dvorak à propos de Drouin, au moment de rencontrer les médias plus tôt cette semaine. Ç’a plutôt bien été avec lui durant nos quelques matchs et c’est très facile de jouer avec lui. On se complète bien et on va continuer d’aller de l’avant.»

Dvorak avait notamment produit aux côtés de Drouin et d’Anderson lors du match préparatoire du 27 septembre contre les Maple Leafs de Toronto au Centre Bell. Il avait alors obtenu un but et trois mentions d’aide dans un gain de 5 à 2.

Faire oublier Kotkaniemi... 

Les succès de Dvorak à Montréal pourraient éventuellement contribuer à faire oublier la perte du jeune Jesperi Kotkaniemi au profit des Hurricanes de la Caroline. En raison de l’offre hostile ayant servi à attirer Kotkaniemi, le Canadien a été en mesure de se servir de la compensation pour acquérir Dvorak. Un choix conditionnel de premier tour en vue du prochain repêchage et une sélection de deuxième ronde pour 2024 avaient été envoyés aux Coyotes de l’Arizona, le 4 septembre, pour obtenir le joueur de centre de 25 ans.

Sur le plan contractuel, Dvorak a une entente valide jusqu’à la fin de la saison 2024-2025. Il gagne un salaire annuel moyen de 4,45 millions $.