Crédit : AFP

LNH

Patrick Kane veut faire mentir les experts

Publié | Mis à jour

Les Blackhawks de Chicago ne font pas nécessairement partie des favoris pour tout rafler en 2021-2022 et leur attaquant Patrick Kane souhaite utiliser les prédictions défavorables pour motiver les troupes.

Les Hawks ont obtenu quelques pièces importantes au cours de la saison morte, notamment le plus récent récipiendaire du trophée Vézina, le gardien Marc-André Fleury, ainsi que le défenseur Seth Jones. Les changements effectués par la direction sont encourageants aux yeux de Kane, qui estime son équipe meilleure que certains experts ne le laissent croire.

«Nous avons énormément de bons joueurs, que ce soit à la position de gardien, chez les arrières ou à l’avant. Ainsi, je pense que ça va débloquer cette année. Ce sera une campagne différente des précédentes. Je crois que nous avons pas mal plus de confiance. Il y a davantage d’enthousiasme à propos de notre formation et des succès collectifs que nous pourrions récolter», a-t-il déclaré au site NHL.com, mercredi.

«Il semble que plusieurs personnes ne s’attendent pas à ce que nous formions un bon club. Ou encore, elles pensent que nous serons meilleurs, sans accéder en séries. C’est donc notre objectif, c’est-à-dire prouver à ces gens qu’ils ont tort en nous qualifiant pour les éliminatoires et en atteignant notre apogée.»

Le retour de Toews

En plus des acquisitions réalisées l’été dernier, le retour du vétéran Jonathan Toews réjouit Kane au plus haut point. Le Manitobain a été tenu à l’écart pendant la dernière campagne à cause d’un syndrome de fatigue chronique relié au système immunitaire. Au camp d’entraînement, il semble en pleine possession de ses moyens au centre du deuxième trio, et ce, peu importe qui étaient ses ailiers.

«Je connais "Jonny" depuis longtemps. Je ne suis pas vraiment surpris de le voir surmonter quoi que ce soit, a commenté le numéro 88. C’est un vrai compétiteur. Évidemment, je m’attends à le voir dans l’équipe cette année. Je pense qu’il aidera de nombreuses façons. On aura un combo "1-2 punch", sans compter l’avantage numérique, les mises au jeu et les replis défensifs profondément dans notre territoire.»

«Je suis d’ailleurs excité en songeant au jeu de puissance. Ce serait vraiment intéressant de connaître du succès dans cette facette et je suis certain qu’il constituera une grande explication de cela, a ajouté Kane au sujet de l’implication offensive de Toews. C’est juste bien de le revoir. Il est là pour tout, sur la glace et à l’extérieur, ainsi que le leadership. Il aidera beaucoup cette formation.»

Kane avec l’équipe nationale

Patrick Kane a par ailleurs été l’un des trois premiers joueurs sélectionnés au sein de l’équipe nationale américaine en vue des Jeux olympiques de Pékin, cet hiver.

C’est ce que le directeur général Stan Bowman a indiqué, jeudi. Il sera accompagné de son nouveau coéquipier chez les Blackhawks de Chicago Seth Jones et de l’attaquant des Maple Leafs de Toronto Auston Matthews.

«Ce n'est un secret pour personne, nous sommes enthousiastes devant le bassin de joueurs pour notre équipe en vue des Jeux, a déclaré Bowman selon le site officiel de la fédération américaine. Patrick, Auston et Seth reflètent le haut niveau de talent qui composera notre liste finale alors que nous nous efforçons de ramener l'or aux États-Unis.»

La République tchèque a également annoncé ses trois premières sélections. Il s’agit d’Ondrej Palat, de Jakub Voracek et de David Pastrnak.