Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Football universitaire RSEQ

Le Rouge et Or se méfie des Stingers

Publié | Mis à jour

Même si le Rouge et Or avait gagné aisément par la marque de 33 à 7 lors du premier duel de la saison face aux Stingers, l’entraîneur-chef Glen Constantin est d’avis que la visite des Stingers au domicile lavallois devrait s’avérer un plus grand défi qu’en début de saison.

«C’était la première rencontre qu’ils disputaient et à notre premier match de retour de pandémie cela avait été également difficile face à McGill. Ce n’est pas la même équipe qui se présente au PEPS et je m’attends à une très bonne opposition de Concordia.»

On pouvait sentir que le pilote lavallois accordait beaucoup de respect à ses adversaires pour la rencontre de dimanche. La tenue du pivot Olivier Roy et son nouveau record du RSEQ de 580 verges aériennes dans la rencontre face à Sherbrooke n’ont pas passé inaperçu auprès du vétéran entraîneur.

«Leur quart-arrière semble avoir pris beaucoup de confiance. Ils utilisent beaucoup l’option de jeu couse ou passe et il faudra être respectueux dans nos assignations. En défensive, ils aiment amener de la pression et il faudra être prêt à les bloquer. Ils jouent bien dans les trois phases de jeu.»

Un monstre à trois têtes

Les performances aériennes des Stingers ne reposent pas uniquement sur les épaules de leur quart-arrière. Le trio de receveurs composé de Jacob Salvail, Vincent Alessandrini et de Jeremy Murphy accomplissent un travail phénoménal selon Constantin.

«Dans le cas de Murphy, on parle d’un des meilleurs receveurs de la ligue. Les trois joueurs jouent bien et ils aident l’attaque à réaliser des jeux explosifs. On ne peut pas mettre toutes nos ressources pour stopper un seul joueur. Il faudra être prudent et bien camoufler nos couvertures.»

Jeremy Murphy était absent lors de la première rencontre entre les deux équipes et Constantin assure que l’offensive de Concordia est beaucoup plus verticale depuis son retour au jeu. Le numéro 15 avait été élu recrue de l’année au Canada en 2019.

Rester discipliné

Avec la capacité des Stingers à revenir de l’arrière au pointage, le mot d’ordre du Rouge et Or sera de ne pas lever le pied de l’accélérateur s’ils prennent une avance. Le pilote mentionne également l’importance de garder son calme si la situation d’un retour se présente.

«C’est certain qu’il faudra fermer la porte et ne pas arrêter de jouer. Ils perdaient par 22 points face à McGill et ils sont revenus pour gagner la partie en prolongation. Je tiens cependant à voir mon club rester discipliné s’ils sont en mesure de faire un retour. Ils ont profité de plusieurs punitions lors de ces situation et je ne veux absolument pas les aider.»

La dernière visite de Concordia à Québec en saison régulière s’était soldée par une humiliante défaite de 74-0 pour la troupe de Brad Collinson. Il y a fort à parier que les spectateurs auront droit à un bien meilleur spectacle. Plus de 7500 billets ont été vendus jusqu’à maintenant.