Crédit : AFP

LNH

Henrik Lundqvist ne regrette absolument rien

Publié | Mis à jour

De retour à New York, où sa famille et lui sont installés, Henrik Lundqvist a indiqué être en paix avec sa décision de prendre sa retraite, puisque sa santé ne lui permettait tout simplement pas d’être à 100 %.

Opéré pour un ennui cardiaque cet hiver, le Suédois n’a pas été en mesure d’amorcer la dernière saison de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il souhaitait pourtant revenir à l’action, mais de l’inflammation au cœur a brisé ses espoirs au cours du printemps.

«Depuis mon opération, [mon but était de] revenir, a dit Lundqvist dans une entrevue exclusive avec le site officiel de la LNH diffusée jeudi. C’était mon objectif. Ensuite, j’ai eu des complications en mars et ça s’est avéré délicat. Mais j'étais toujours convaincu que je revenais.»

«Cependant, cet été, je me suis rendu compte que ça allait prendre du temps avant que je ne sois à 100 % et qu’il y avait tellement de risques à essayer. Si je ne peux pas pousser à 100 % et me sentir à 100 %, la meilleure décision est de m’éloigner. Et je suis en paix avec ça.»

Il a ainsi annoncé qu’il accrochait ses patins le 20 août dernier. L’homme de 39 ans a longuement réfléchi avant de passer à l’acte, mais il s’est rapidement retrouvé devant une situation inévitable.

«C'est la vie. Cela arrive. C'est la même chose avec l’opération. Les choses arrivent et vous devez juste être très reconnaissant pour les choses que vous avez et votre expérience», a-t-il philosophé.

Heureux

Lundqvist pourrait maintenant rester impliqué dans le monde du hockey. Toutefois, pour l’instant, d’autres projets, certains créatifs et d’autres dans le domaine des affaires, le garderont occupé. Et si sa condition ne lui permet plus de jouer dans la LNH, il se sent bien et il veut rester actif.

«Je ne peux pas pousser à 100 % et cela prendra un certain temps avant que je le sois, mais dans l'ensemble, je me sens vraiment bien là où j'en suis en ce moment», a-t-il expliqué.

Ayant disputé la totalité de ses 887 parties dans la LNH avec les Rangers de New York, Lundqvist a remporté le trophée Vézina, remis au meilleur gardien du circuit, en 2011-2012. Dans l’histoire du circuit, il est sixième pour les victoires (459), montrant une moyenne de buts alloués de 2,43 et un taux d’efficacité de ,918.

Les Rangers retireront d’ailleurs son numéro 30 le 28 janvier prochain. Lundqvist est bien entendu honoré de cet honneur et il compte en profiter pour faire des adieux en bonne et due forme aux partisans new-yorkais.

«À cause de tout ce qui s’est passé avec la COVID-19, je n’ai pas eu de moment pour remercier tout le monde et dire au revoir. D’une certaine manière, ce sera mon opportunité de le faire.»