Crédit : Photo Agence QMI, Dominick Gravel

Club de foot Montréal

Romell Quioto, une perte qui va faire mal pour le CF Montréal

Publié | Mis à jour

Les joueurs du CF Montréal ne le nient pas, la perte de Romell Quioto pour une période d’au moins trois semaines va faire mal à l’équipe.

Quioto s’est déchiré un muscle à l’arrière de la cuisse droite dans le match contre Atlanta, samedi dernier.

Il ne sera pas facile de remplacer sa production de huit buts et six passes cette saison surtout qu’il était tout feu tout flamme récemment avec cinq buts et deux passes à ses cinq dernières sorties.

«C’est une grosse perte, a convenu Victor Wanyama hier, mais je crois que ça devrait motiver le prochain joueur qui va lacer ses chaussures pour remplir celles de Romell.»

La question est de savoir qui sera ce joueur. Bjørn Johnsen n’a inscrit que deux buts, et c’était dans le même match, et Sunusi Ibrahim est plus efficace comme substitut. Il faudrait peut-être tenter l’expérience Matko Miljevic, mais est-il en mesure d’être partant ou a-t-il encore besoin de préparation?

Merci Wilfried

Si on se ramène au début de la saison, pratiquement tous les experts prédisaient le fond du classement au CF Montréal qui venait de perdre Thierry Henry comme entraîneur-chef.

On a alors embauché Wilfried Nancy, un homme de la maison, et force est d’admettre que celui-ci a fait du bon boulot puisque l’équipe se bat pour une place en séries éliminatoires.

Il se trouve même des analystes américains qui commencent à mentionner son nom pour le titre d’entraîneur de l’année dans la MLS.

«Ce qui m’impressionne, c’est que nous avons une identité, on a une façon de jouer qui appartient au CF Montréal», a souligné Victor Wanyama.

«Wil nous aide à corriger les petits détails. Il fait beaucoup de vidéo afin de nous montrer ce que nous pouvons améliorer. Il en fait beaucoup pour que l’on puisse atteindre le prochain niveau.»