LNH

«Moi et Robin n'avons pas passé par le même trajet» - Marc-André Fleury

Publié | Mis à jour

Si les propos de Robin Lehner, concernant la distribution de médicaments sans ordonnance au sein d'équipes de la LNH, ont provoqué de nombreuses réactions dans le circuit Bettman, le gardien des Golden Knights peut toujours compter sur le soutien d'un ancien coéquipier. 

Marc-André Fleury a livré un beau témoignage de compassion envers Lehner, lors d'une entrevue avec Jean-Charles Lajoie, mercredi. 

«Je sais un peu d'où il vient et d'où ces pensées viennent. Je sais que c'est quelque chose d'important pour lui. Moi et Robin n'avons pas passé par le même trajet. On n'a pas eu les mêmes difficultés hors de la glace. C'est difficile pour moi de parler exactement de comment lui peut se sentir. Quand tu sors comme ça sur Twitter, tu sais que ça va faire réagir. Je crois qu'il est prêt à faire face à ça.»

Même si le gardien québécois a été échangé de Vegas à Chicago lors de l'été, son objectif demeure le même.

«Mon but est toujours de gagner la coupe Stanley. À chaque année, quand la saison commence, c'est mon objectif. Peu importe combien de fois tu as gagné, tu veux toujours en avoir une autre de plus. C'est certain que c'est une longue route pour se rendre jusque-là. Je veux en profiter et m'amuser. Le hockey m'apporte beaucoup, j'aime la compétition et l'intensité. Ce genre de choses, je veux continuer à les faire.»

Il estime également que les Blackhawks ont les éléments qu'il faut pour causer des surprises cette saison.

«L'équipe a fait des bonnes acquisitions au cours de l'été qui vont venir se greffer à un bon noyau de jeunes joueurs. J'espère que tout ça ensemble va nous permettre de créer une belle chimie pour qu'on puisse gagner des matchs.»

Fleury a définitivement tourné la page sur son passage à Vegas. Il est maintenant heureux d'être avec les Blackhawks, une équipe avec une riche histoire.

«C'est un honneur de jouer pour les Blackhawks. J'ai toujours été un grand partisan des Canadiens, donc j'ai toujours plus regardé cette équipe. Mais quand tu es dans la chambre et que tu regardes les vieilles photos, tu vois l'histoire sur les murs. Plusieurs légendes ont passé par ici. C'est toujours un honneur de pouvoir les représenter.»

Voyez l'entrevue de Fleury dans la vidéo ci-dessus.