JiC

Michel Therrien «en tabaslak» contre Robin Lehner

Publié | Mis à jour

Ébranlé par les accusations non fondées du gardien des Golden Knights de Vegas Robin Lehner à l’endroit son ami Alain Vigneault, Michel Therrien s’est vidé le cœur, mercredi, en entrevue avec Jean-Charles Lajoie. 

«J’ai su ça le lendemain après-midi seulement, Jean-Charles, a-t-il raconté lors de la quotidienne JiC, sur les ondes de TVA Sports. Je vais être honnête avec toi, j’étais en tabaslak!»

• À lire aussi: CH: les chances sur 10 de faire les séries

• À lire aussi: «J'étais vraiment content de pouvoir partir de là» - Montembeault

Lehner a fait une mise au point récemment pour préciser qu’il ne liait pas Alain Vigneault à ses allégations de distribution de médicaments aux joueurs, mais le mal était fait considérant la réalité des réseaux sociaux. 

«Demander son congédiement, ça non plus, ça ne se fait pas, ces choses-là», a ajouté Therrien, un adjoint de Vigneault, l’entraîneur-chef des Flyers de Philadelphie. 

Mais par-dessus tout, Therrien est incapable de concevoir que la Ligue n’ait toujours pas sévi à l’endroit de Lehner.

«Ce qui me déçoit le plus, c’est que les jours passent et... rien! Pas de sanction, pas de tape sur les doigts. Imagine le scénario inverse mon JiC. Si c’était un coach qui faisait des accusations comme ça, je peux te dire une chose : le lendemain, on aurait un appel. On recevrait une suspension ou une amende. 

«Encore aujourd’hui, la pilule ne passe pas.»

L’homme de hockey, émotif, ne s’est pas arrêté là. 

«Je me serais attendu à des excuses de Lehner, à un soutien de la LNH envers Vigneault. Mais ce n’est pas venu», a-t-il déploré. 

Aux dires de Therrien, Vigneault se porte bien à l’heure actuelle, lui qui a reçu énormément d’appui dans son entourage de la part de ses anciens joueurs et dirigeants. 

«Alain va bien. On se concentre sur le travail qu’on à faire. On est là pour le soutenir. Ce n’est pas le fun pour lui. Mais il ne faut pas oublier qu’on a tous des familles. Notre entourage, notre famille, nos enfants... c’est à eux que ça fait le plus mal, parce que nous, on a une carapace.» 

Voyez l’entrevue complète accordée par Michel Therrien dans la vidéo ci-dessus.