Canadiens de Montréal

Mathieu Perreault: un «joker»

Publié | Mis à jour

Déjà qu’il devait s’adapter au système de jeu du Canadien de Montréal, le Québécois Mathieu Perreault a été appelé à évoluer à l’aile, puis maintenant au centre. Il faut toutefois y voir un vote de confiance de la part de l’entraîneur-chef Dominique Ducharme.

«C’est un peu notre "joker", c’est celui qui, avec son expérience, est capable de se promener et remplir différents rôles», a indiqué Ducharme, mardi, lors du point de presse en vue du match contre les Maple Leafs de Toronto, en soirée.  

Convenant qu’il doit multiplier les ajustements, Perreault, 33 ans, ne se plaint toutefois pas. Tout ce qu’il veut, c’est de percer la formation du Tricolore. L'objectif demeure le même depuis qu'il a conclu un contrat d'un an et de 950 000 $ avec le club montréalais, le 29 juillet dernier.

«Depuis que je suis rentré dans la ligue, c’est un rôle que j’ai eu à Washington, Anaheim et Winnipeg, a-t-il mentionné à propos de sa polyvalence. C’est bien de voir que l’entraîneur te fait confiance pour t’utiliser dans différents rôles.»

Quatre bons trios  

Mardi soir, Perreault devait entamer le match sur un trio complété par Gabriel Bourque et Alex Belzile. Il risque cependant de changer de partenaires pendant la soirée, en plus d’être utilisé en supériorité numérique afin de déranger devant le filet adverse.

«C’est une opportunité que je vais tenter de saisir pour montrer ce que je peux faire, a noté Perreault. Je suis assez confortable dans toutes les situations. Et les quatre trios peuvent faire une différence, c’est ce que j’aime dans cette équipe.»