Crédit : TVA SPORTS/AGENCE QMI

LNH

Une chance en or pour Hendrix Lapierre

Publié | Mis à jour

Avec l’absence pour une durée indéterminée de Nicklas Backstrom chez les Capitals de Washington, Hendrix Lapierre et Connor McMichael pourraient être appelés à prendre la relève au centre.

Les deux espoirs dont le talent est évident sont au cœur d’une saine compétition pour se tailler un poste comme pivot dans l’équipe afin de pallier le trou que laisse le Suédois, sur la touche en raison d’une blessure à la hanche. 

Peu importe les décisions qui seront prises, il s’agit d’une occasion en or pour les jeunes de se pousser à fond et de se faire valoir.

«C’est bien, nous avons une occasion avec l’absence de [Backstrom], ne connaissant pas sa date de retour au jeu. C’est une bonne occasion et nous nous poussons fort l’un et l’autre», a mentionné McMichael, dimanche, au site de Ligue nationale de hockey (LNH).

«Connor et moi savons qu’il y a un poste de libre et faisons tout notre possible pour le mériter. C’est une bonne et saine lutte et on verra ce qui arrivera», a renchéri Lapierre.

Lapierre impressionne

En deux matchs hors-concours, le Québécois a obtenu quatre mentions d’aide. Certains de ses coéquipiers ont assurément remarqué une aisance dans son jeu. Il a d’ailleurs envoyé T.J. Oshie en échappée grâce à une belle remise. Du matériel pour impressionner le personnel d’entraîneurs.

«Il a confiance en son jeu et ça se voit sur la glace, a analysé Oshie. La manière dont il déplaçait la rondelle laissait croire qu’il jouait de manière libre, le laissant faire ses lectures qui étaient souvent les bonnes.»

McMichael, lui, n’a pas obtenu de points en deux rencontres, mais a tout de même très bien fait, aux yeux de ses dirigeants. Ils pourraient tous les deux représenter une bonne option comme remplaçant, mais il y a probablement de la place pour un seul d’entre eux.

«Nous sommes en train de regarder nos options au centre et les deux ont fait du bon boulot lors des pratiques et certainement dans les simulations de matchs, a vanté l’entraîneur-chef des Capitals Peter Laviolette. Chacun d’eux a eu un bon impact offensif à leur dernière partie, alors on va continuer à les surveiller.»

Bref, avec un tel embarras du choix, les Capitals n’ont pas à se plaindre de leur relève. McMichael, premier choix de l'équipe, 25e au total en 2019, a obtenu 27 points en 33 matchs avec les Bears de Hershey l’année dernière, dans la Ligue américaine.

Lapierre, également un premier choix, en 2020, s’est aligné chez les Saguenéens de Chicoutimi lors de ses trois premières campagnes dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Il a récolté 103 points en 88 parties au sein du circuit Courteau. Ses droits ont été acquis par le Titan d’Acadie-Bathurst au courant de la saison morte.